Un cadre désorganisé

mardi 28 avril 2009
popularité : 16%

Collecte

Il était entendu que V.M.D devait apporter un plus, en terme d’organisation et de qualité. Ainsi la création du 2.2 était sensée être tournée vers l’amélioration de la QS et le remplacement dans l’équipe, pas se transformer en chef d’équipe bis.

Ainsi, la création du 2.1 (volant professionnel) devait être « principalement » dédiée au remplacement dans son équipe pour apporter un plus par la parfaite connaissance de sa zone, pas rouler « principalement » sur les autres équipes.

Ainsi, les collecteurs devaient être tournés essentiellement vers le seul métier de la collecte, pas se transformer, sur Richepin par exemple, en « homme à tout faire »

C’est pourquoi nous tenions à rappeler qu’il existe un cadre d’organisation qui, s’il peut être assoupli suivant les circonstances, n’autorise pas pour autant certains managers à faire tout et n’importe quoi avec les agents.

Départ bureaux

Sur ce service aussi, la CFDT tenait à faire savoir son mécontentement (et celui des agents). Un service (tout comme la collecte de Richepin) délaissé par ses managers mais pas par leurs critiques. Les agents sont ils responsables du stock de retour (NPAI ou M.A) qui s’est accumulé au fil du temps ?

Sà »rement pas ! Rappelons qu’avant la réorganisation de décembre 2008, les agents du « départ » renforçaient avant tout l’oblitération et la manutention. Aujourd’hui la réciproque n’est pas vraie !

La CFDT tenait aussi à rappeler que le 1.3 a été crée pour valoriser avant tout les rouleurs et qu’aucune équipe n’a encore été constituée, pas plus que les modes opératoires sensés uniformiser le travail des différents bureaux. Oui il y a du retard mais pas uniquement dans le traitement des retours !

Oblitération

En passant devant l’A.C.T, une seule réaction s’impose : no comment ! La CFDT l’a toujours dit et les agents aussi, la place de ce service n’est pas à la production et il est sous dimensionné !

Il est évident qu’il faut plus de monde, mais aussi plus d’entraide entre les S.A.R (mais l’organisation actuelle fait que les fins de vacation sont très tendues, ce qui rend impossible la coopération qui existait auparavant avec le S3C)

Pour la CFDT, la conclusion est simple : La Poste doit organiser ce qui ne l’est plus, cesser de montrer du doigt et prendre ses responsabilités face aux ratés. Dans une équipe la responsabilité est toujours partagée, inutile de chercher la division, c’est ensemble qu’on avance !


Documents joints

Tract complet en PDF
Tract complet en PDF

Brèves

5 mai 2015 - Brochure d’accueil aux nouveaux salariés de La Poste

Vous venez d’arriver à La Poste, vous souhaitez des informations sur les contrats de (...)

12 mars 2015 - Accord Salarial 2015

Accord salarial 2015 Accord Cadre QVT 2013
Pour mémoire : Dispositions salariales pour 2014 (...)