Une CFDT bien présente par tous les temps...

vendredi 29 janvier 2010
popularité : 1%

A toutes les demandes présentées par la CFDT et la CGT pour la Négociation Annuelle Obligatoire sur les salaires, la Direction répond que : « compte tenu de la situation actuelle, l’entreprise n’est pas en mesure de faire des propositions relatives aux demandes de nature salarialeà¢â‚¬Â¦ »

Pour être exact, nous avons fait des demandes et la Direction qui n’a pas fait de propositions a opposé un refus à tout ce qui était demandé (le détail des demandes est dans notre panneau d’affichage au bureau) :

- 1. Application de l’égalité de rémunération et rattrapage des différences de salaires ;

- 2. Augmentation générale des salaires pour le personnel roulant et sédentaire de 2,7à¢â‚¬â€°% ;

- 3. Augmentation de la prime de voltigeur ;

- 4. Trois jours/an rémunérés pour l’accomplissement des démarches administratives ;

- 5. 1 jour payé/an pour un déménagement ;

- 6. Nous avons également « re-demandé » l’application du Code du travail et de l’avenant coursier de la Convention Collective des Transports à savoir :

  •  la mention des heures supplémentaires sur les bulletins de salaire,
  •  la mise en place des carnets à souche pour établir le relevé de ces heures,
  •  la mise à disposition pour les coursiers deux roues d’un véhicule de remplacement en cas de panne (la société ne doit pas vous mettre en absence),
  •  le rattrapage des indemnités kilométriques avec un effet rétroactif au 1er janvier 2009 ;

- 7. Nous avons également demandé qu’un rappel soit effectué et que la mutuelle santé soit de nouveau proposée aux salariés qui n’en bénéficient pas et plus particulièrement aux salariés ayant moins de cinq ans d’ancienneté dans l’entreprise.

Les nouvelles en bref et nos résultats pour 2009

Nous avons également demandé, conformément à la loi de financement de la sécurité sociale pour 2009, qu’un accord collectif sur l’emploi des seniors soit négocié.

Le 30 décembre 2009, les syndicats CFDT et CGT ont signés avec la Direction l’accord d’entreprise sur l’emploi des Seniors. En revanche, nous déplorons l’absence totale des syndicats FO et CFTC sur ce dossier et leur faible implication sur tous les autres.

L’accord applicable au 1er janvier 2010 comporte notamment comme il était prévu :
-  un objectif chiffré de maintien dans l’emploi des salariés âgés de 55 ans et plus et l’objectif chiffré de recrutement des salariés âgés de 50 ans et plus.

Parmi les dispositions favorables au maintien dans l’emploi et au recrutement des salariés âgés devant porter sur trois domaines d’action choisis parmi une liste fixée par décret :
-  recrutement des salariés âgés dans l’entreprise ;
-  anticipation de l’évolution des carrières professionnelles ;
-  amélioration des conditions de travail et prévention des situations de pénibilité ;
-  développement des compétences et des qualifications et accès à la formation ;
-  aménagement des fins de carrière et de la transition entre activité et retraite ;
-  transmission des savoirs et des compétences et développement du tutorat.

Nous avons retenu les actions suivantes :

-  recrutement des salariés âgés dans l’entreprise ;
-  anticipation de l’évolution des carrières professionnelles ;
-  développement des compétences et des qualifications et accès à la formation.
Etant donné la spécificité de notre métier, nous avons tenu à ajouter un point qui nous paraissait essentiel : l’amélioration des conditions de travail et prévention des situations de pénibilité.

Nous avons obtenu :

Après plusieurs interventions, notamment en direction de l’Inspection du Travail et de l’URSSAF, nous sommes satisfaits de constater que les heures supplémentaires figurent enfin sur vos bulletins de salaire.
Nous avons également rappelé à la Direction entre autre au cours de la NAO qu’il existait un avenant coursier qui prévoit pour les coursiers deux roues travaillant avec leur véhicule personnel qu’en cas de panne, les salariés ne doivent pas être portés absents mais qu’un véhicule de remplacement doit être mis à leur dispositionà¢â‚¬Â¦

Comme prévu à l’accord de substitution RTT et à l’avenant coursier de la Convention collective un carnet à souche va être mis en place pour le calcul des heures supplémentairesà¢â‚¬Â¦

Nous avons finalement obtenu le rattrapage des indemnités kilométriques pour les deux roues (initialement effectué en février de chaque année). Ce rattrapage devrait figurer sur les bulletins de salaire du mois de janvier 2010.

A ce propos, la Direction nous dit avoir envoyé deux courriers aux salariés pour réclamer le décompte des indemnités kilométriques quotidiennes et hebdomadaires et n’avoir obtenu que cinq réponses. Pour les coursiers qui n’ont pas répondu, la Direction va calculer les tournées sur la base de Google map.

Soyez donc vigilants quant aux indemnités qui vous seront versées sachant que, comme nous l’avons rappelé à la Direction, le calcul des tournées pour les salariés travaillant avec leur véhicule personnel se fait départ et retour domicile.

Pour votre info également :

-  La retenue sur salaire en cas de contravention sanctionnant une infraction au code de la route est illégale.

-  Depuis le 15 octobre 2009, en cas de rupture du contrat de travail, l’employeur a l’obligation de maintenir les garanties des couvertures complémentaires santé et prévoyance. Ce maintien est obligatoire dans toutes les entreprises Les droits sont maintenus pendant la période d’indemnisation du chà´mage et pour une durée égale à la durée du dernier contrat de travail. Cette dernière est appréciée en mois entiers, dans la limite de 9 mois de couverture.


Documents joints

Tract complet en PDF
Tract complet en PDF