Accord de substitution : la négo

jeudi 8 juillet 2010
popularité : 12%

Bientà´t quatre mois que la direction de Média Presse concerte, consulte, explique, propose aux organisations syndicales des axes de négociations afin de réécrire l’accord de substitution. Voilà que vient d’être présenté le bilan de toutes ces réunions, par avenant à l’accord, une première version (VO) a été remise aux OS. Le premier constat que l’on peut faire à la lecture du document après des heures de négociation, c’est qu’il reste encore du chemin à parcourir pour arriver à un accord renforçant vos droits. Il est certain que nous partons de loin, mais la CFDT ne s’arrêtera pas au milieu du gué, l’été devra être mis à profit pour faire évoluer cette première version, car si les thèmes nous conviennent, l’interprétation et l’application des nouvelles mesures sont encore loin de nos attentes !

Mode de rémunération des porteurs et porteurs polyvalents

Le texte prévoit la possibilité aux porteurs de choisir le mode de calcul des cotisations sociales sur leurs salaires. En effet ce choix de basculer du système de base forfaitaire à une base réelle, augmente les cotisations sociales mensuelles mais donne des droits bien plus élevés en termes de prestations sociales : maladies, chà´mage, et bien évidemment assurance vieillesse dans le calcul de la retraite de base.

Egalement, le nouveau texte revient sur les éléments de la décomposition du temps de travail. L’entreprise reconnaît que toutes les tâches ne sont pas complètement intégrées dans le calcul du salaire. Les premières constatations faites lors d’accompagnements démontrent qu’il faut revoir le mode de calcul tel que : les temps de préparation, d’attente, de haut le pied, de distribution, de mode de distribution (voiture, piétonneà¢â‚¬Â¦), de valorisation de la tournée et des produits emportés/distribuésà¢â‚¬Â¦ autant de critères permettant de comprendre et de réévaluer votre rémunération. Cet aspect de la décomposition de la rémunération est très important, il fera l’objet de négociations et d’un nouvel accord plus juste et plus transparent !

Des droits nouveaux : congés, congés pour événements familiauxà¢â‚¬Â¦

Depuis plusieurs années les porteurs n’ont plus le droit aux congés annuels avec rémunération. Dans cet avenant à l’accord de substitution, la CFDT y retrouve la possibilité pour les porteurs de choisir entre deux options : une gestion mensualisée (1/10ème) et pas de rémunération lors de la prise des congés, ou une gestion annualisée, avec des congés et un salaire maintenu.

Ce dernier est le mode de gestion le plus cohérent, il permet de prendre des congés et ne pas être dans le rouge à la fin du mois !

Les droits concernant les événements familiaux sont élargis à tous les salariés de l’entreprise ! Cette nouvelle démarche met fin à la discrimination existante entre les anciens et nouveaux porteurs.

Santé et prévoyance

La CFDT revendique depuis le début de la création de l’entreprise un accord santé et prévoyance. L’avenant formalise la négociation d’un accord concernant la couverture prévoyance (décès, invalidité, incapacité) avec une participation de l’entreprise de l’ordre de 50%. Mettre en place un régime collectif et obligatoire, permettra aux salariés de Média Presse d’avoir une meilleure couverture. La CFDT n’a pas encore obtenu, la révision du nombre de jours de carence lors d’un arrêt maladie. Mais nous nous ne sommes pas encore au bout du processus !....

Pour terminer

Durant l’été la CFDT continuera de faire des propositions auprès de la direction pour continuer à améliorer ce texte. Les premières avancées peuvent paraître insuffisantes mais elles sont le socle incontournable qui permet d’avoir des droits et une rémunération dans l’entreprise. Que l’on soit porteurs à temps complet ou à temps partiel, le fruit de votre travail d’aujourd’hui devra vous permettre d’accéder à une rémunération plus juste, à des droits sociaux encore plus exigeants à¢â‚¬Â¦


Documents joints

Tract complet en PDF
Tract complet en PDF