La CFDT a signé... et alors ?

vendredi 13 août 2010
popularité : 6%

Rappel de l’accord

Les brigades existantes sont maintenues en l’état. Trois nouveaux régimes de travail seront mis en place sur la PIC à partir du 1er septembre 2010. Seuls les volontaires (quel que soit leur grade) y seront affectés, dès lors qu’ils en auront fait la demande écrite. Ils percevront (tous les
grades concernés) dès leur affectation sur leur nouvelle brigade une prime exceptionnelle de 1000à¢â€šÂ¬ bruts. Le versement de cette prime sera valable pour tout volontaire qui souhaitera intégrer l’un des trois nouveaux régimes, la mixte, la 22h15 ou la 23h36. Cet accord débutera le 1er
septembre 2010 pour une durée de 18 mois. Les agents qui étaient présents sur un STM au 1er janvier 2010 et qui ont réintégré la PIC en mixte, en 22h15 ou en 23h36 bénéficieront d’une prime de 1500à¢â€šÂ¬ bruts.
Si c’est sur une autre brigade, 300à¢â€šÂ¬ bruts sont prévus.

Oui, la CFDT a signé et elle assumeà¢â‚¬Â¦

Toujours en recherche de résultats concrets pour les salariés, la CFDT a été partie prenante dans toute la phase des négociations. Au départ, nous rejetions toutes tentatives de passage en force. Rappelez-vous, la 1ère annonce était de modifier les brigades existantes. Dans un deuxième temps, une version 1 de l’accord mettait en place un horaire plus qu’atypique, portait les indemnités à 500à¢â€šÂ¬ et le délai de prévenance à 1 mois. Aujourd’hui, l’horaire atypique a disparu, les indemnités sont portées à 1000à¢â€šÂ¬ bruts et le délai de prévenance à deux mois (7 jours normalement dans la loi). Pour la CFDT, le combat n’aura pas été vain sachant que ces nouveaux régimes de travail se mettront en place dans tous les cas de figures : avec accord ou sans accord. Nous assumons nos responsabilités et préférons faire en sorte que les volontaires perçoivent le maximum. Pour nous, 1000à¢â€šÂ¬ bruts ne sont pas négligeables puisqu’ils correspondent à peu de chose près à pratiquement un mois de salaire. Nous doutons que nous puissions nous permettre d’en faire abstraction.

Mais si certains pensent que la CFDT a eu tort, qu’elle pénalise lourdement les salariés de la PIC et des STM, alors il reste encore une solution : Il faut rapidement dénoncer l’accordà¢â‚¬Â¦dans le cas contraire, une commission de suivi se réunira tous les deux mois, tout au long de la durée de vie de l’accord, soit 18 mois. On fera les comptes et on verra si la CFDT a eu raison de négocier farouchement cet accord !


Documents joints

Tract complet en PDF
Tract complet en PDF

Brèves

5 mai 2015 - Brochure d’accueil aux nouveaux salariés de La Poste

Vous venez d’arriver à La Poste, vous souhaitez des informations sur les contrats de (...)

12 mars 2015 - Accord Salarial 2015

Accord salarial 2015 Accord Cadre QVT 2013
Pour mémoire : Dispositions salariales pour 2014 (...)