Jeu de dupes

mardi 7 février 2006
popularité : 3%

Jeudi 2 février, l’ensemble des organisations syndicales étaient reçues en plénière sur le dossier récurrent du dimanche sec et notamment le résultat de la consultation « Dimanche sec, plusieurs scénarios, aux agents de choisir ».

La consultation

368 personnes étaient concernées par cette consultation. Seules 116 y ont répondues, soit 31% des agents en 2 nuit sur 3.

Sur ces 116 réponses :
- 3 agents souhaitent la mise en place du scénario 1

- 26 agents souhaitent la mise en place du scénario 2

- 19 agents souhaitent la mise en place du scénario 3

- 52 agents souhaitent conserver le cycle actuel (1 dimanche sec toutes les 12 semaines)

- 1 agent souhaite conserver le cycle actuel mais en commençant à 22h20 le dimanche soir.

- 6 agents souhaitent conserver le cycle actuel mais avec la suppression du dimanche sec

- 3 agents souhaitent la suppression totale du dimanche sec

- 1 agent souhaite revenir à la prise de service de 22h40 le dimanche soir

- 5 agents ne se sont pas exprimés

Commentaires CFDT

Pour la CFDT : nous déplorons le faible taux de participation. S’il est vrai que la consultation ne comportait pas la suppression pure et simple du dimanche sec, elle permettait pourtant que vous vous exprimiez sur ce que vous vouliez. Rien n’empêchait de rajouter en bas du document que vous deviez retourner à la direction locale : « suppression du dimanche sec ». Pour preuve, 3 de vos collègues l’ont fait et apparaissent dans le tableau récapitulatif des résultats.

La CFDT n’a pas vocation de décider à votre place. Nous nous devons de jouer la transparence, de vous informer. Mais c’est vous et vous seuls, qui devez décider quel rythme de travail vous souhaitez.

Aujourd’hui, la direction locale applique le résultat de la consultation et maintien donc le régime actuel, soit un dimanche sec toutes les 12 semaines, même si 31 % ne représente pas, vous le savez, la majorité du personnel.

Le boycott n’a servi que les intérêts de la boîte !

A l’issue du conflit d’octobre, nos hautes sphères ne manifestaient pas une réelle volonté d’aller d’appliquer totalement l’accord que nous avions signé avec la CGT visant à la suppression totale du dimanche sec. Le boycott a favorisé la direction qui s’appuie sur le résultat pour ne plus rien modifier. Elle n’ira plus au-delà  ! ...

Le dialogue social sur Paris Nord Gonesse est aujourd’hui plus que stérile. Toutes les occasions sont bonnes pour laisser la part belle aux contestataires de tout bord qui ne s’en privent pas.

Gare au miroir aux alouettes !

Les promesses n’engagent que ceux qui les font !
La stratégie de rupture du dialogue n’a jamais servi l’intérêt des agents, qui subissent alors l’application pure et simple de la politique de nos dirigeants, sans aucune contre-parties ! Ou si peu ! ...

La balle est désormais dans le camp de la Direction. Nos axes revendicatifs sont connus. Loin des fantasmes sur lesquels certains n’hésitent pas à surfer, comme d’hab, la CFDT agira par l’action, par la négociation, pour obtenir des résultats concrets avec un réel partage des gains de productivité ! L’enjeu est important, et nous saurons prendre avec vous toutes nos responsabilités !


Documents joints

Tract complet en PDF
Tract complet en PDF

Brèves

5 mai 2015 - Brochure d’accueil aux nouveaux salariés de La Poste

[Vous venez d’arriver à La Poste, vous souhaitez des informations sur les contrats de (...)

12 mars 2015 - Accord Salarial 2015

Accord salarial 2015 Accord Cadre QVT 2013
Pour mémoire : Dispositions salariales pour 2014 (...)