Droit de réponse à SUD

mercredi 2 mars 2011
popularité : 4%

La CFDT à Dynapost, comme dans toutes les entreprises du groupe La Poste, a toujours évité toute polémique envers les organisations syndicales existantes, y compris SUD. Aussi c’est avec surprise que nous constatons que cette organisation syndicale se fourvoie dans des propos, des attaques contre les organisations qui sont représentatives aujourd’hui, au travers de femmes et d’hommes pour lesquels vous vous êtes exprimés lors des dernières élections.

La CFDT ne laissera pas une organisation syndicale remettre en cause les acquis sociaux durement arrachés ces dernières années par la négociation, et porter des accusations fausses afin de devenir un « Sancho Pança » des temps modernes ! De plus nous sommes suffisamment responsables pour analyser et valider un bon accord, et les accusations généralistes (tous dans le même sac) de SUD sur le 13e mois est fausse et proche de la diffamation. Dès lors que l’on porte un syndicalisme de contestation il est facile d’appeler à la grève sans se préoccuper des répercussions et de ne jamais être dans les instances de négociationà¢â‚¬Â¦ Mais nous avons l’habitude de ce comportement irrationnel !

Nous contestons la position de SUD, et l’énergie qu’il déploie à nouveau pour contester les dernières élections ! Il est inadmissible qu’il fasse un amalgame avec la Cà´te d’Ivoire ! Sud a un différend avec la direction de Dynapost, conteste les élections, a déjà perdu en première instance au TGI, mais continue son action juridique. C’est son droit ! Egalement, nous avons le droit de nous poser des questions : pourquoi SUD n’a pas contesté le protocole d’accord ? Pourquoi ne sont-ils jamais dans les négociations etc. ?

Les salariés ont interpellé la CFDT au sujet de la stratégie de SUD et de la grève du 7 janvier. Nous avons expliqué notre position de ne pas être dans un mouvement qui aurait pu être légitime s’il avait été constructif. Mais une fois de plus SUD a souhaité être dans le rapport de force, sans se préoccuper du point de vue de la majorité des salariés et de l’avis des autres organisations syndicales.

La négociation comme arme syndicale

La CFDT à Dynapost continue de démontrer par la voie de la négociation que nous pouvons construire un projet partagé par l’ensemble des salariés. Prenons l’exemple du 13e mois : la CFDT a contesté la remise en cause de cette prime de fin d’année, seules les organisations majoritaires de l’époque l’ont validé. Malgré notre désaccord, l’intégration du 13e mois dans la rémunération, doit servir de base pour négocier les NAO, et une classification pour l’ensemble des agents de Dynapost. Cette classification devra intégrer tous les éléments de la rémunération, donner des perspectives de progression en termes de reconnaissance de nos métiers qui ont évolué, et de salaire. Nos métiers changent, nos salaires doivent aussi changer !

Nous revendiquons la négociation d’une convention collective qui nous permettra de sortir définitivement du carcan du Code du travail. Nous méritons mieux que des augmentations calculées sur la base du SMIC, et une gestion du personnel a minima.

Le projet CFDT pour quatre ans

Lors des dernières élections nous avons validé avec vous un projet ambitieux, faire vivre un Comité d’Entreprise au service des salariés, mais aussi négocier des accords gagnant gagnant ! Rappel de nos revendications :

L’action de la CFDT demain à DYNAPOSTà¢â‚¬Â¦

L’engagement de la CFDT ne s’arrête pas au lendemain des élections qui ont lieu tous les quatre ans. Bien au contraire ! Nous l’avons démontré tout au long des processus de négociation avec la direction.
La liste CFDT s’engage avec vous pour un projet précis et réaliste et vous assurera notamment :

- à¯â‚¬Â une représentativité de l’ensemble des salariés, y compris les maîtrises et cadres ;
- à¯â‚¬Â l’expérience d’un CE dynamique à votre service ;
- à¯â‚¬Â le rattachement à une convention collective pour sortir des minima du Code du travail.
- la volonté d’augmenter le pouvoir d’achat dans la négociation des accords salariaux : NAO, Intéressement, participation aux bénéficesà¢â‚¬Â¦
- à¯â‚¬Â la mise en à…“uvre de l’accord sur la revalorisation des métiers, avec une meilleure gestion des emplois et des compétences ;
- à¯â‚¬Â l’amélioration des conditions de travail : des élus CHS-CT au service des salariés, pour la réduction des maladies liées aux troubles musculosquelettiques (TMS).

Pour conclure

La CFDT a réclamé l’ouverture des négociations sur les NAO, les classificationsà¢â‚¬Â¦ Nous ne manquerons pas de vous tenir informés des avancées des négociations, avec la détermination de prendre toutes nos responsabilités si la direction souhaitait ne pas entrer dans ces négociations obligatoires. A partir de ce moment-là , nous serons en capacité de construirre le rapport de force et de vous appeler à une mobilisation. A suivreà¢â‚¬Â¦


Documents joints

Tract complet en PDF
Tract complet en PDF