Remaniement sinistriel au SNAI

lundi 28 février 2011
popularité : 3%

Le directeur a annoncé lors de l’Espace Temps Communication du 10 février 2011 le remaniement sinistriel du SNAI (contraction syndicale de ministériel, puisqu’il s’agit essentiellement de portefeuille, semestriel pour son espérance de vie, et sinistre, synonyme de gauche, maladroit, inquiétant).

Le déséquilibre comme accélérateur du mouvement

La nouvelle situation crée un déséquilibre manifeste entre les équipes, qui peut à terme être source de tensions, d’excès ou d’insuffisances de management, en prolongement de la situation antérieure.

Au rythme où vont les choses, nous avons tous vocation à entrer dans le pà´le gestion ressources, soit à l’occasion d’un incident de santé ou d’une baisse de forme, d’une petite erreur professionnelle, ou de la manifestation d’une compétence rare et recherchée. Ce n’est pas dégradant en soi, bien sà »r, surtout si l’on bénéficie à ce titre d’une gestion vraiment humaine des ressources.

Ne pas confondre communication et dialogue social

Le projet déjà ficelé a été présenté à la CFDT deux jours avant. Comme d’habitude la CFDT a regretté la méthode qui induit souvent le fond à savoir :
- La préparation en secret.
- La fausse urgence.
- Les fausses évidences qui posent en vérités intangibles ce qui demain apparaîtra très relatif, voire approximatif, si ce n’est pire. Ce n’est pas ce que la CFDT attend comme dialogue social.

En outre la CFDT observe que ce remaniement ne prend pas en compte ses demandes exprimées à de nombreuses reprises par tract, en réunions diverses, CHSCT, audiences, entretiensà¢â‚¬Â¦

Il ne prend pas en compte non plus les attentes de l’ensemble du personnel, et les besoins professionnels du service, ni les avis et propositions des intéressés qui ont pu, au mieux, bénéficier seulement de l’anticipation de l’annonce.

La CFDT regrette cette occasion manquée, et craint que la troisième vague de recrutement arrive dans un service toujours aussi troublé, ce qui n’est pas le mieux pour une intégration réussie. A persister dans ces méthodes de miroir aux alouettes, le SNAI risque d’ouvrir la porte à un syndicalisme plus radical que celui de la CFDT, qui reste toujours malgré ses critiques à la recherche de compromis gagnant-gagnant. Les risques pour l’image seront alors réels.

La CFDT espère que ce n’est pas là encore un caprice managérial, et que le SNAI va bientà´t s’appliquer à lui-même les préceptes de la Ligne Management, pour mettre de l’intelligence dans l’organisation et le management des personnes.

Agir et rester confiantà¢â‚¬Â¦

Néanmoins trois demandes de la CFDT pourraient peut-être avancer :
- Le décloisonnement des équipes en permettant de gérer quelques missions sur la base d’une matrice de compétenceà¢â‚¬Â¦ ou de « références ». Ce qui donnera un peu d’oxygène à ceux ou celles qui peuvent en manquer, et permettra d’homogénéiser nos références et pratiques.
- Le groupe de travail du CHSCT « vie en déplacement » devrait enfin voir le jour bientà´t.
- L’équipement de la salle de repos d’un micro-onde et d’un réfrigérateur pour cette année, et au prix d’un changement d’emplacement de la salle de repos lors d’un remaniement de mobilier (bureau à déterminer jouxtant un bloc sanitaire), le directeur pourrait programmer des travaux pour l’installation l’an prochain d’un évierà¢â‚¬Â¦ àƒâ‚¬ suivre.

En attendant la CFDT sait que tous et toutes continueront à faire au mieux, chacun dans son domaine, hier comme aujourd’hui et demain. En tout cas la CFDT reste à la disposition de tous et de chacun pour défendre, améliorer, faire avancer le bien être au travail.

à¢â‚¬Â¦et participer à la construction du mieux être collectif !


Documents joints

Tract complet en PDF
Tract complet en PDF

Brèves

5 mai 2015 - Brochure d’accueil aux nouveaux salariés de La Poste

Vous venez d’arriver à La Poste, vous souhaitez des informations sur les contrats de (...)

12 mars 2015 - Accord Salarial 2015

Accord salarial 2015 Accord Cadre QVT 2013
Pour mémoire : Dispositions salariales pour 2014 (...)