La direction joue le pourrissement et la provocation

lundi 21 mars 2011
popularité : 3%

Devant un mur d’incompréhension et face à une direction hautaine, maitresse dans l’art de pratiquer la démagogie afin de tenter de
justifier leur pitoyable proposition d’augmentation de salaire de à¢â‚¬Â¦1,2%, la CFDT, la CGT, la CFTC et SUD ont décidé d’un commun accord de lancer une action unitaire nationale.

FO a décidé une nouvelle fois de ne pas s’associer à l’action. Nous appelons donc les salariés à se mobiliser, une première fois, sous forme de débrayage sur l’ensemble des sites de Chronopost le mercredi 23 mars 2011, afin de peser fortement sur cette négociation et de faire
comprendre à nos dirigeants qu’ils doivent revoir leur copie.

Pour information, la direction propose scandaleusement :
- une augmentation générale au 1er avril de 1,2 % pour les ouvriers-employés et agents de maîtrise ;
- une augmentation au mérite pour les cadres de 1,2 % ;
- pour les 27 cadres n’ayant pas eu d’augmentation au mérite depuis trois ans, une augmentation minimum restant à définir ;
- pour les salariés des DOM-TOM reconduction définitive de la prime de vie chère 50 euros mensuels (prime versée depuis 2009 et déjà budgétée, donc aucun effort financier supplémentaire) ;
- prime d’ancienneté (20 ans) portée à 20 % contre 19 % l’année dernière ;
- les jours d’enfants malades n’impacteront plus les primes trimestrielles.

Et puisà¢â‚¬Â¦ c’est tout !

La direction argumente à nouveau sa position en expliquant que les deux augmentations générales reçues en 2010 (30 à¢â€šÂ¬ en avril et 20 à¢â€šÂ¬ en novembre) impactent favorablement les salaires sur la totalité de l’année 2011. La dernière augmentation de novembre expliquant, selon eux, en grande partie leur choix.

Ne s’agirait-il pas là d’une tentative de manipulation mentale élaborée par quelques esprits particulièrement malhonnêtes ? Quoi qu’il en soit, la position de la CFDT est limpide. Jamais nous ne signerons le document en l’état !

La direction a lâché quelques minables miettes. Faut-il pour autant se baisser honteusement tels des esclaves soumis pour ramasser quelques croà »tons de pain rassis ? Pourquoi tant de mépris ? Jamais les salariés n’avaient été traités de cette manière !

Salariés de Chronopost, mobilisez-vous !

MERCREDI 23 MARS 2011, derrière la CFDT, la CGT, la CFTC et SUD
qui ont décidé d’unir leurs forces afin de peser dans cette négociation.
La CFDT demande 3 % minimum d’augmentation pour tous !


Documents joints

Tract complet en PDF
Tract complet en PDF