Mobilisation des postiers le 29 mars

vendredi 25 mars 2011
popularité : 4%

Le projet de la Poste « à¢â‚¬â€°Ambitions 2015à¢â‚¬â€° », essentiellement financier, est complètement déséquilibré entre l’économique et le social. Productivité et réduction des coà »ts sont devenues des dogmes qui pèsent lourds sur les conditions de travail et sur l’emploi. Les réorganisations-restructurations s’enchaînent à une cadence effrénée, les salariés sont déstabilisés et le sentiment de mal-être au travail se développe partout. Le sens du travail, d’un travail de qualité, devient secondaire face aux impératifs de rentabilité. Pas étonnant dans ces conditions que la presse, toujours à la recherche de sensationnel, zoome sur la Poste et se lance dans des parallèles hasardeux avec France Télécom.

Pour la CFDT, il est urgent de sortir de cette pente dangereuse, aussi bien pour la Poste que pour les postiers. Deux conditions sont impératives : stopper l’hémorragie d’emplois et renouer avec un véritable dialogue social de proximité.

Nous prenons acte de l’ouverture d’un chantier de négociation intitulé « à¢â‚¬â€°Contrat social renouveléà¢â‚¬â€° » et du recrutement de 2à¢â‚¬â€°500 facteurs et guichetiers en alternance. Mais on est déjà loin du compte au regard des 13à¢â‚¬â€°000 départs attendus. En àƒÅ½le-de-France, les CAP 2011 s’annoncent partout avec des baisses importantes, purement comptables, qui n’anticipent en rien de nouvelles missions comme « Service plus » pour lesquelles il faudra bien mettre des moyens supplémentaires. Pour la CFDT, la Poste ne pourra valablement parler de contrat social que lorsqu’elle tiendra le même discours du haut en bas de la ligne hiérarchique et surtout lorsqu’elle mettra de façon cohérente les moyens correspondants. Exemple parmi d’autres d’incohérences : la métiérisation de la gestion RH (suppression des UGRH) et la création de fonctions RH de proximité... Comprenne qui pourraà¢â‚¬â€° !

Dans ce contexte très difficile, la CFDT n’a jamais renoncé au dialogue social pour peser sur l’emploi, les organisations et les conditions de travail. C’est vrai au niveau national comme au niveau local. Aussi, nous entendons bien mettre le pied dans la porte qui vient de s’entrouvrir, en exigeant le maintien des CHS-CT locaux et la création d’instances de dialogue social au plus près des personnels avec des délégués d’établissement directement élus par les personnels pour négocier l’organisation du travail. Mais pour pousser plus fort afin que la Poste réoriente sa politique sociale en mettant vraiment le postier au centre, la CFDT appelle l’ensemble du personnel à une journée nationale d’action de grève unitaire le mardi 29 mars 2011.

Manifestation Denfert-Rochereau - Siège de La Poste

Rendez-vous à 12 h 30 (angle de la rue Froidevaux)


Brèves

5 mai 2015 - Brochure d’accueil aux nouveaux salariés de La Poste

Vous venez d’arriver à La Poste, vous souhaitez des informations sur les contrats de (...)

12 mars 2015 - Accord Salarial 2015

Accord salarial 2015 Accord Cadre QVT 2013
Pour mémoire : Dispositions salariales pour 2014 (...)