Déclaration préalable à la plénière du 24 mai 2011

mercredi 1er juin 2011
popularité : 3%

Nous sommes réunis aujourd’hui 24 mai 2011 en plénière pour la présentation du projet de réorganisation de Mitry, Pantin PIAC et CRC. Votre projet est uniquement conduit par des logiques économiques et ne tient pas compte ou si peu de l’humain. Le personnel aujourd’hui subit des pressions inacceptables concernant son avenir. Les feuilles de souhaits sont parfois pré-remplies.

Pour autant, nous n’avons pas pour habitude à la CFDT de pratiquer la politique de l’autruche, de nous réfugier derrière des mots d’ordre qui seraient en total décalage avec la réalité. La réalité, nous n’avons pas peur de la regarder en face, sans faux semblants et sans se bercer d’illusions. Parce que les illusions, nous savons où elles mènent : dans des impasses sociales, économiques, syndicales et politiques.
Et la réalité sur Mitry, c’est ça :
à¢â‚¬Â¢ Une partie conséquente du trafic qui a disparu depuis la fin 2010
à¢â‚¬Â¢ Une autre partie du trafic qui devrait sous peu partir sur d’autres centres
à¢â‚¬Â¢ Des projets de réorganisation dans lesquels Mitry est absent

Comme tout le monde, ces faits indiscutables ne nous font pas plaisir. Ils sont pour certains la conséquence d’évolution inéluctable. Pour d’autres, de décisions prises ailleurs que dans cette salle et que vous devez mettre en musique, nous invitons à marcher au même pas que vous. Or si vous avez le souci de l’économique, nous autres représentant le personnel, et c’est normal, nous mettons beaucoup plus en avant l’humain. C’est pourquoi, concernant la restructuration de Mitry, la section locale CFDT s’est donnée pour objectif : Un agent un emploi

Ce qui signifie que, concernant votre projet destructeur et qui n’a fait l’objet d’aucune discussion, nous ferons tout ce qui est en notre pouvoir pour que chaque agent ne soit pas laissé au bord du chemin. Que chaque agent retrouve demain un emploi conforme à ses aspirations, à sa volonté, à ses ambitions. Nous avons la responsabilité, une grande responsabilité : celles de défendre au mieux les intérêts du personnel. Et d’éviter de l’enfermer dans des impasses dramatiques, humainement et socialement.

Concernant la bilatérale de demain qui a été programmée avant que ne soit déposé le préavis de grève. Nous maintenons notre participation à la seule condition que l’ordre du jour porte exclusivement sur la fermeture du site de Pantin (PIAC et CRC ainsi que l’atelier de vidéocodage rattaché à la DOTC 93) et sur le devenir de ces personnels.


Documents joints

La déclaration préalable en PDF
La déclaration préalable en PDF

Brèves

5 mai 2015 - Brochure d’accueil aux nouveaux salariés de La Poste

Vous venez d’arriver à La Poste, vous souhaitez des informations sur les contrats de (...)

12 mars 2015 - Accord Salarial 2015

Accord salarial 2015 Accord Cadre QVT 2013
Pour mémoire : Dispositions salariales pour 2014 (...)