Superbe progression CFDT en àƒÅ½le-de-France

mercredi 26 octobre 2011
popularité : 6%

Sur plus de 45 000 électeurs inscrits à¢â‚¬â€ soit près de 20 % du corps électoral à¢â‚¬â€ la CFDT francilienne obtient 22,45 % des voix, soit une progression de 4,14 %, ce qui la positionne désormais à la deuxième place derrière SUD (22,6 %) et devant la CGT (21,72 %). Ce résultat historique au comité technique local recouvre l’ensemble des directions Courrier, Enseigne, Colis, Siège et Centre financier.

- Partout en àƒÅ½le-de-France la CFDT progresse, en particulier au Courrier, avec parfois des bonds de + 10 % comme dans la DOTC 94 et des premières places sur de grands établissements parisiens. Ces exemples pourraient être multipliés sur les activités Colis et Enseigne.
Ces résultats franciliens s’inscrivent dans une dynamique enclenchée depuis de nombreuses années, aussi bien d’un point de vue électoral qu’en terme de syndicalisation. L’accident de 1988 (création de SUD et effondrement de la CFDT) est largement dépassé avec aujourd’hui une représentativité solide et incontournable dans le dialogue social en àƒÅ½le-de-France.

- Au plan national la CFDT continue sa progression entamée en 2007 avec 18,56 % aux CAP-CCP (+ 1,50 %) et 18,14 % au CT (comité technique). C’est le résultat des élections au comité technique national qui détermine la représentativité syndicale dans l’entreprise. En obtenant un peu plus de 18 % des voix, la CFDT est la troisième organisation syndicale à égalité avec FO. Elle se situe derrière la CGT (29 %) en fort recul et SUD (22 %). Elle est largement devant la CGC-UNSA et la CFTC qui recueillent respectivement 5 % et 4 %. Mais, le scandale à La Poste est que la distribution d’un grand nombre de siège au CT sert à atomiser le paysage syndical en permettant à ces organisations d’être représentatives. On est très loin de la fameuse borne des 10 % ! L’autre scandale réside dans l’aide apportée à Force Ouvrière par La Poste : moyens supplémentaires, coups de pouce pour monter les listes... Dans ces conditions, on ne peut que s’interroger sur la stratégie de l’entreprise en matière de dialogue social. Surtout lorsque l’on connait le comportement erratique de cette organisation.

Reste que ces élections auront été un bon cru pour la CFDT dans son ensemble et un excellent millésime pour le syndicat CFDT SF3C.

Nous tenons à remercier toutes les postières et tous les postiers qui nous ont fait confiance et nous n’oublierons pas l’engagement de nos nombreux militants qui sont tous les jours sur le terrain au cà´té du personnel pour défendre les intérêts aussi bien individuels que collectifs des salariés.

Merci !


Brèves

2 décembre 2015 - Pour adhérer !

Après avoir rempli le bulletin d’adhésion, renvoyez le à :
CFDT SF3C
23 rue (...)