La lettre CFDT aux cadres de la DOTC Hauts-de-Seine

samedi 21 janvier 2012
popularité : 6%

N°1 à¢â‚¬â€œ Janvier 2012

Lors de la campagne électorale du 18 octobre 2011, le syndicat CFDT a mis en place plusieurs supports de communication à destination des cadres de la DOTC 92, envoyés par courrier individuel sur les lieux de travail. Les deux tiers des enveloppes nous sont revenues sans avoir été distribuées. Malgré cela, les listes CFDT ont été plébiscitées par vos suffrages : 35,45% des voix des cadres et cadres supérieurs, salariés et fonctionnaires ! FO a obtenu 26,36%, la CGT 17,27%, la liste CGC/UNSA 15,75%, SUD 4,5% et la CFTC 0,6%. La CFDT est donc, sans appel, la 1ère organisation syndicale pour les cadres de la DOTC 92.

Pourtant, ces élections n’ont pas fini de faire couler de l’encre et de créer des contentieux, suite aux choix sociaux faits par le Corporate. D’abord le choix de faire chuter le seuil de représentativité à 4,75% au lieu des 10% de la loi de 2008 (grâce au flou du décret fonction publique), puis de mettre en place des Comités Techniques nationaux de métier, après avoir refusé la demande des mêmes métiers d’organiser des élections à leur niveau, en calquant la représentativité des CT nationaux de métiers à celle du Corporate. Ces différents tour de passe-passe ont permis de déclarer représentatifs la CFTC, l’UNSA et la CGC, alors même qu’au Courrier, par exemple, ces organisations n’ont quasiment pas eu de sièges dans les CT locaux de DOTC !

Le discours tenu à la CFDT par les plus hauts dirigeants du Corporate est sans ambiguà¯té : La Poste est contre la loi sur la représentativité et agit en conséquence. Dont acte. Mais La Poste serait-elle aussi contre la démocratie ? Non, bien sà »r. Et pourtantà¢â‚¬Â¦ Les conséquences du BRH sur la mise en place des CHS/CT sont elles aussi sources de contentieux. Comment expliquer, par exemple, que la CFDT, 1ère organisation chez les cadres à la DOTC 92 comme dans beaucoup d’autres directions, n’obtient aucun siège cadre ? Ceux-ci sont presque tous attribués à SUD qui représenteà¢â‚¬Â¦4,5% des cadres ! Ce BRH a également conduit à quelques 130 assignations au tribunal sur le territoire national, de multiples saisines de l’inspection du travail et il fait l’objet d’un recours en Conseil d’Etat. Une instance comme le CHS/CT, aux pouvoirs et aux devoirs renforcés, aurait mérité un meilleur traitement de la part du Corporate.

Si toutes ces inconnues en matière de dialogue social sont amplifiées par le choix de SUD de ne désigner aucun représentant dans les CHS/CT de la DOTC 92 et 91, elles complexifient également le rà´le de l’encadrement dans une période où le besoin de dialoguer devient vital. Le statut de cadre de La Poste n’exonère pas l’entreprise de donner du sens aux missions qui leurs sont données, encore moins de les considérer comme « taillables et corvéables » à merci, car trop longtemps, La Poste a considéré les cadres, notamment supérieurs, comme relevant de sa « chasse-gardée ». Pour autant, le rà´le d’un syndicat n’est pas de se limiter aux constats parfois amers, mais bien de déterminer les causes et de proposer des solutions.


Brèves

5 mai 2015 - Brochure d’accueil aux nouveaux salariés de La Poste

[Vous venez d’arriver à La Poste, vous souhaitez des informations sur les contrats de (...)

12 mars 2015 - Accord Salarial 2015

Accord salarial 2015 Accord Cadre QVT 2013
Pour mémoire : Dispositions salariales pour 2014 (...)