L’Enseigne ne peut pas rester sans réagir !!

mercredi 25 avril 2012
popularité : 4%

Suite aux annonces inacceptables de JP Bailly en réponse aux suicides de 2 postiers et à la souffrance ressentie dans tous les services, l’intersyndicale CFDT, CGT, FO et SUD s’adressait début avril aux deux Directions.

La DOTC77 a rapidement accepté de rencontrer l’intersyndicale et des premières avancées importantes ont été obtenues lors de cette rencontre du 17 avril :

- gel des restructurations jusqu’en octobre, dans l’attente des préconisations du rapport Kaspar
- les réorganisations ne seront plus soumises à un calendrier prédéfini (18 ou 24 mois) mais seront fonction de réelles nécessités.
- Il n’y aura plus de productivité ou de reprise d’emplois par anticipation d’une baisse d’activité envisagée.
- Possibilité de renégocier le CAP en cours d’année, en fonction des absences réelles.

L’unité syndicale a permis de peser réellement dans ces discussions et si nous prenons acte des avancées de la DOTC, nous persistons à dire que tout n’est pas réglé, loin de là . L’organisation du travail, le niveau d’emploi, la gestion des inaptitudes, la sécabilité à outrance, les modifications de planning régulières au guichet, le manque de stabilité dans le temps au sein du bureau et beaucoup d’autres sujets participent au mal être de nombreux (ses) postier(e)s. L’intersyndicale est prête à en discuter et demande l’ouverture de nouvelles négociations dans les plus brefs délais.

La direction de l’Enseigne ne peut pas rester silencieuse plus longtemps et doit accepter de négocier !!Il n’est pas question que nous tolérions que tout recommence comme avant dès le mois de mai, comme le souhaite Bailly. CFDT, CGT, FO et SUD tiendront leur engagement de ne siéger à aucune instance liée à des restructurations tant que les préconisations du rapport Kaspar (qui doit être remis mi septembre) ne sont pas connues !!!!!

Les organisations syndicales CFDT, CGT, FO, SUD de la Poste de Seine et Marne ont su débattre, mettre en commun leurs convergences dans leurs revendications, parler d’une seule voix devant la direction. C’est aussi ce qu’elles feront le 27 avril devant le préfet, sollicité en tant que représentant de l’Etat principal actionnaire de la Poste.

Le personnel ne peut pas rester en retrait de ce grand chantier !!

Partout, aux guichets comme à la distri, à l’exécution comme à l’encadrement, au commercial comme aux services supports le personnel souffre des restructurations permanentes, des suppressions d’emplois par dizaines, d’organisations du travail génératrices de stress et de maladie. Partout le personnel doit débattre, s’organiser avec le soutien des organisations syndicales pour dire STOP !!!

- Signez, faites signer la pétition de l’intersyndicale nationale !
- Réclamez-la si vous ne l’avez pas reçue !!!
- Renvoyez là rapidement à l’une de nos 4 organisations syndicales !!!

Ensemble, imposons de nouvelles conditions de travail !!!!


Brèves

5 mai 2015 - Brochure d’accueil aux nouveaux salariés de La Poste

Vous venez d’arriver à La Poste, vous souhaitez des informations sur les contrats de (...)

12 mars 2015 - Accord Salarial 2015

Accord salarial 2015 Accord Cadre QVT 2013
Pour mémoire : Dispositions salariales pour 2014 (...)