Un essai transformé !

mercredi 5 avril 2006
par  Bernard Zago
popularité : 3%

L’investissement des facteurs de Paris 13 distribution pour que cette nouvelle organisation se passe dans de bonnes conditions est un choix cornélien . La direction locale ne doit en aucun cas sous-estimer le mouvement du vendredi 31 mars, lié aux difficultés de l’organisation actuelle, à une pression constante imposée par l’encadrement, un autoritarisme sans précédant !

L’ « éternuement » de Paris 13 démontre le ras le bol ; démontre que cette nouvelle organisation est bien loin de trouver sa vitesse de croisière !!!
La CFDT tout au long du processus s’est investie à construire un réel dialogue social et entend bien y contraindre la direction locale. Devons-nous systématiquement appeler le personnel au débrayage pour enfin faire comprendre à la direction que les pressions, les procédures disciplinaires, les demandes d’explication (etc) ne sont pas utiles dans ce contexte. Lever cette chape de plomb imposée par la direction devient urgent ! Pour autant la CFDT ne s’enlisera pas dans la surenchère avec des revendications déconnectées de la réalité et des souhaits des agents.

Ce vendredi les revendications des personnels étaient légitimes et la mobilisation a obligé la direction à revoir en partie sa copie :

- retrait de toutes les sanctions prises à l’encontre des personnels et cela depuis le début de la mise en place de la nouvelle organisation
- arrêt des pressions managériales : écoute des problèmes sur les quartiers en tenant compte des situations particulières
- affichage des chronogrammes et respect de l’heure de fin de coupage (8h00)
- maintien des trieurs des LR, disponibles dès 6h30 pour la préparation des LR pour les facteurs ; début des sorties : 8h30
- limitation des sorties OS à 75 présentations y compris les objets suivis contre signature
- maintien et prolongation de 32 intérimaires jusqu’au 31 mai 2006
- octroi d’un RC payé à tout agent qui mettra sa position au pair (vendredi 7 avril).

La CFDT reste consciente que tous les problèmes ne sont pas résolus. Les semaines à venir seront mises à profit pour démontrer à la direction les lacunes de cette organisation. Nous continuons à revendiquer des accompagnements des quartiers en grande difficulté. Et s’il faut créer des positions de travail, qu’on les réinjecte vite ! Nous resterons vigilants, notamment sur la cédèisation de nos collègues intérimaires qui, par l’engagement de la Poste, attendent une réponse individuelle et rapide...

L’ensemble des intérimaires de Paris 13 peut bénéficier d’un CDI (accord local signé par la CFDT), l’inscription se fait auprès des Ressources Humaines. Alors, n’attendez plus !
D’autres étapes se profilent ; nous ne baisserons pas la garde, notre rà´le syndical ne s’arrête pas à des constats, des discours incantatoires mais bien à la réalité du quotidien des facteurs du 13ème.


Documents joints

Tract complet en PDF
Tract complet en PDF

Brèves

5 mai 2015 - Brochure d’accueil aux nouveaux salariés de La Poste

[Vous venez d’arriver à La Poste, vous souhaitez des informations sur les contrats de (...)

12 mars 2015 - Accord Salarial 2015

Accord salarial 2015 Accord Cadre QVT 2013
Pour mémoire : Dispositions salariales pour 2014 (...)