Une réorganisation engagée

lundi 25 février 2013
popularité : 3%

Lundi 18 février 2013, La Direction de Paris Jean Jacques Rousseau réunissait les organisations syndicales dans le cadre de son projet de réorganisation 2013. Son but : présenter le diagnostic, parler des entretiens individuels menés ces dernières semaines sur votre centre. Mais surtout, poser le calendrier et notamment la plénière présentant les premiers scénarii.

LE DIAGNOSTIC

Ce que nous craignions s’est avéré. La future réorganisation a intégré la baisse de trafic et le TPD+. Comme elle intègre la différence constatée lors des comptages d’octobre entre la durée journalière théorique et la durée journalière réelle. Elle serait soit disant sur l’ensemble du bureau de 90h39. Résultat : -15 quartiers lettres (-10 sur le 3ème arrondissement et -5 sur le quatrième). Ce qui est parfaitement scandaleux. Supprimer 1 quartier sur 5 sur le 3ème arrondissement relève de l’insconscienceà¢â‚¬Â¦ Mais surtout démontre qu’on se soucie aucunement de la qualité de vie au travail sur Paris Jean Jacques Rousseau.

LES ENTRETIENS INDIVIDUELS

90% d’entre vous y ont participé. Ils portaient sur votre ressenti de la manière dont s’est déroulée la réorganisation de 2011. Mais aussi ils avaient pour but de recueillir vos avis sur différents points. Notamment votre attachement à votre rythme de travail, ou à votre prise de service. La charge de travail les jours de sécabilité, les jours de repos souhaités dans la semaine, etc, etcà¢â‚¬Â¦
Ainsi on sait que 64,5% des collègues interrogés souhaiteraient avoir plus de week-end de deux jours. Que 55,4% considèrent qu’une prise de service plus tardive améliorerait leur confort de vie. Que 60,6% considérent que la sécabilité n’est pas adapté le mardi et 61% le samedi.

En conclusion

Pour la CFDT, et nous l’avons clairement indiqué dans notre déclaration préalable, cette réorganisation arrive à un moment où il n’était pas forcément la peine d’en rajouter, et avec un timming extrèmement serré. Le diagnostic est tombé et les entretiens individuels faits. Et on sait déjà le nombre de quartiers piétons que la Direction de Paris Jean Jacques Rousseau envisage de faire. Oui, envisage, car le projet est encore une fois parfaitement scandaleux notamment sur le 3ème arrondissement. Sans parler que nous n’avons toujours pas l’impact réél sur le volet emplois. Pour exemple, on sait qu’il n’y aurait pas de gain de productivité en cabine dà » à FACTEO mais on parle de regrouper éventuellement les cabines des deux arrondissements.

En clair, rien n’est fait et toutes les cartes ne sont pas encore posées sur la table. C’est pour cette raison que la CFDT continuera d’affirmer qu’il est urgent de ne pas se presser.
Aujourd’hui la date de mise en place a été reculée d’un mois (en mai au lieu d’avril). La présentation des scénarii de deux semaines. Tout doit être fait pour que si éventuellement cette réorganisation ne peut être évitée, elle intègre totalement vos demandes, vos attentes. Mais surtout que l’impact sur le nombre de quartiers supprimés et par voie de conséquences l’impact sur le volet emploi soit fortement revu à la baisse.
Faites nous confiance, nous y veillerons !!!


Brèves

5 mai 2015 - Brochure d’accueil aux nouveaux salariés de La Poste

Vous venez d’arriver à La Poste, vous souhaitez des informations sur les contrats de (...)

12 mars 2015 - Accord Salarial 2015

Accord salarial 2015 Accord Cadre QVT 2013
Pour mémoire : Dispositions salariales pour 2014 (...)