VALEURS MOBILIERES : DES AVANCEES TIMIDES !

Centre Financier de Paris
vendredi 25 octobre 2013
popularité : 4%

Les 4 Organisations Syndicales du centre ont rencontré la direction le 02 octobre 2013 pour une deuxième CDSP de concertation sur les Valeurs Mobilières. Egalement au programme, une CDSP de concertation concernant la DQSO (ex OFSEP).

VAL MOB : INQUIETUDE ET IMPATIENCE
Cette CDSP a été précédée d’une délégation des collègues de l’épargne boursière présents sur le service ce jour-là . Ils tenaient à faire part de leur inquiétude et d’une certaine impatience face au déroulement de la réorganisation et à l’absence d’informations et de perspectives (« on veut connaà®tre les postes disponibles !  ») alors que 2014 et les transferts d’activité se profilent !

TRANSFERT DE L’ACTIVITE : ENFIN DES INFOS UN PEU PLUS PRECISES !!!
Cette fois-ci, des informations plus précises nous ont été communiquées sur le calendrier de ces transferts vers Limoges. Après une réunion de travail avec les responsables de ce centre, la direction a choisi le planning suivant :

  • 1ère vague le 27 janvier 2014 : transfert de l’activité des départements 78 et 92 (environ 20%
  • de l’activité)
  • 2ème vague le 17 mars 2014 : transfert de l’activité des départements 75, 93 et 94 (environ
  • 56% de l’activité)
  • 3ème vague le 26 mai 2014 : transfert de l’activité des départements 77, 91 et 95 (environ 23%
  • de l’activité)

La cellule fiscalité sera assurée en 2014 pour tous les clients actuels du service des
VAL.MOB de Paris. D’autre part, la direction a estimé qu’une vingtaine de personnes seraient nécessaire pour assurer la fin de l’activité (fin juin 2014 au plus tard).

La direction a assuré que la date de départ des agents vers leurs services d’accueil
restera indépendante de la fin de l’activité de leur département.

Si les choses se précisent pour les Val.Mob., le flou persiste sur l’avenir d’Easybourse et d’Allo Poste Bourse.

La décision du maintien ou non de ces activités interviendrait avant la fin de l’année.

NEGOCIATIONS : DE TIMIDES CONCESSIONS

PNG - 28.2 ko

La direction a récapitulé les points du très, très prudent relevé de décisions proposé aux organisations syndicales à l’issue de la première CDSP de concertation et qu’elle considère comme acquis.
La CDFT a rappelé que ces propositions lui semblent aujourd’hui comme hier, très timides (notamment au niveau du manque de souplesse face aux reconductions de LTP ou TPA par exemple) et que la volonté revendiquée par la direction d’aller plus loin qu’AMB 2 n’y trouvait guère de manifestation concrète.
Cette fois ci, comme on pouvait s’y attendre, rien en ce qui concerne la revalorisation de la prime AMB2 et de son versement avant la tenue du Comité Technique, par exemple. Fin de non-recevoir également au sujet de la clause « grand-père  » (dispositif existant dans le secteur bancaire et qui permet aux gestionnaires de valeurs mobilières qui perdent leur activité de bénéficier d’une compensation financière spécifique).

La CFDT s’associe à la CGT, qui en avait eu l’initiative, pour réclamer à nouveau le bénéfice de cette clause.
Toutefois, les discussions ont permis d’aboutir à quelques nouvelles propositions de la direction :
- Engagement à proposer 40 postes aux agents des VM après la tenue du Comité Technique !.C’est la moindre des choses !
- Les agents des VM déjà affectés dans un nouveau service ainsi que ceux dont le changement de service interviendra avant le CT bénéficieront de la prime AMB dès la tenue du Comité Technique.
- Proposer de véritables plans de formation sur leur nouvelle activité aux collègues réaffectés.
- Versement aux personnels assurant la fin de l’activité de la prime dès leur changement de service.

Et des revendications CFDT depuis le début :

  • Possibilité pour ces mêmes agents de pouvoir « réserver  » un poste dans un service d’accueil avant la fin de l’activité des VM.
  • Les agents d’Easybourse et d’APB pourront, en cas de changement d’activité, bénéficier du dispositif financier d’AMB2.
    La tenue du Comité technique dans des délais assez brefs s’impose, compte tenu des échéances de transferts d’activités et de l’inquiétude générale des collègues des VM qui veulent être rassurés sur leur avenir. La direction pense le tenir courant novembre 2013 mais une nouvelle CDSP de concertation reste possible...

Les militants CFDT sont à votre disposition. N’hésitez pas à les interpeller !


Documents joints

Tract CFP VALEURS MOBILIERES oct. 2013
Tract CFP VALEURS MOBILIERES oct. 2013