Flagrant délit de chantage et de récupération des acquis obtenus par les signataires

DOT Colis IDF
vendredi 3 janvier 2014
popularité : 7%

Soutenu par FO et Sud lors du CT du 4 décembre 2013, le syndicat CGT, non signataire de l’accord ASF s’est prêté à ce petit jeu qui consiste à réclamer les indemnités prévues dans l’accord pour une certaine catégorie du personnel sous peine de boycott de la séance.

PNG - 3.7 ko

Quel culot ! Rappelons-nous les tracts et invectives de ce syndicat critiquant la CFDT d’avoir signé l’accord ASF et le Plan Livraison. Les représentants de la CGT oublient que le CT n’est là que pour entériner ce qui a été obtenu pour le personnel par les signataires. Est-ce à dire qu’un nouveau mode de validation d’accord vient de voir le jour ? On ne signe pas l’accord mais on se met à le défendre mordicus dans les instances ! Tout porte à croire que oui. En effet, depuis quelques temps, les non signataires et détracteurs du Plan Livraison exigent curieusement son application dans l’ensemble des ACP d’Ile de France. Hier cet accord ne valait rien et était soit disant la cause de tous les maux, tandis qu’aujourd’hui il serait à plébisciter. Comprenne qui pourra !

PNG - 4.1 ko

L’incohérence vous perdra !
Un peu de cohérence ne vous fera pas de mal, messieurs les donneurs de leçons. On attend que vous ayez au moins le courage de défendre vos positions jusqu’au bout ! C’est trop facile de prétendre défendre le personnel en ne signant pas les accords tout en réclamant honteusement leur application. Citons le tract de la CGT FAPT 75 Auto datant du 28 novembre 2013 : « La CGT dénonce les organisations syndicales du colis signataires des accords Plan Livraison et de l’Accord Social et Financier du schéma directeur IDF (CFDT et FO)  ». Alors pourquoi cette OS se déclare-t-elle en même temps pour l’application du Plan Livraison partout en IDF, demandant même un CHSCT extraordinaire à ce sujet ? Pourquoi demande-t-elle mordicus le versement des indemnités obtenues dans l’ASF sur la PFMA ? Pourquoi est-elle prête à boycotter les instances pour l’anticipation du versement des indemnités à deux agents de Plessis Trévise qui sont passés du tri à la livraison ? Je retourne la question que la CGT a posée dans son tract : de qui se moque-t-elle ?

PNG - 4 ko

Marre de ces girouettes !
Y a-t-il plusieurs CGT au sein de la DOT Colis IDF ? Une, à la PFC de Moissy qui joue le toutou du syndicat Sud ? Une, dans plusieurs ACP, qui joue aux grandes gueules et aux gros bras crachant à tout va sur les concurrents syndicaux ? Une, dans les instances à la DOT qui joue à l’apprentie négociatrice, adepte du consensus de tous poils ? Une enfin, bien perchée à son siège qui joue à la révolutionnaire fourre-tout, atteinte très souvent de l’intersyndicale aigà¼e ?
Si vous voulez d’un syndicat à la fois archaà¯que et incohérent, c’est votre affaire. Quant à nous, à la CFDT, ce sont nos adhérents et le personnel qui nous font bouger nos lignes pour apporter des réponses au monde d’aujourd’hui. Ceci, en vue de transformer la société en répondant aux défis qui s’imposent à nous. Créer des droits nouveaux et obtenir des avancées pour les travailleurs : voilà notre rôle !

PNG - 3.7 ko

Des signatures assumées et soutenues par le personnel du colis !

Oui, on a signé le Plan Livraison et cela a fait progresser de nombreux collègues en changeant complètement le pyramidage au colis en IDF.
Oui, on a signé l’accord ASF qui doit répondre au traitement social et financier de cette réorganisation que ColiPoste a décidé de déployer de son propre chef.
Oui, on défend cette signature dans la mesure où le schéma directeur n’est pas la catastrophe telle qu’on a voulu nous le faire croire. Même si tout n’est pas parfait dans l’accompagnement du personnel encadrant, notamment les patrons et RLA qui sont restés sur le carreau. En tout cas, il n’empêche que certains commencent à s’approprier notre signature.
Oui, la CFDT n’a pas signé l’accord OTT de la PFMA parce que la direction n’a jamais voulu parler de l’emploi et des conditions de travail des agents. En effet, il n’est pas fait mention dans l’accord de l’expertise qui est menée sur l’établissement ni du plan d’action conditionnant l’ouverture de la PFMA. Et ce n’est pas pour autant que la CFDT allait faire un procès aux signataires de cet accord.

PNG - 3.9 ko

Ne vous trompez pas de cible !
La CGT ferait mieux de diriger ses attaques vers ColiPoste au lieu de s’en prendre à la CFDT. Et surtout, elle ferait mieux de balayer devant sa porte. Ainsi, elle évitera d’avoir des poutres dans les yeux !
Le moins que l’on puisse dire c’est que la campagne électorale vient d’être lancée vu les agitations des uns et des autres. Mais les colipostiers ne sont pas dupes. Le dénigrement ne suffira pas à nous faire passer pour ce que l’on n’est pas pour la simple et bonne raison que nos choix sont connus de tous et nos actes parlent pour nous. Face à ces coups tordus, la seule chose qui vaille c’est le travail acharné que l’on fournit tous les jours dans les instances et sur le terrain avec toujours le même objectif : obtenir des résultats concrets pour le personnel.


Documents joints

DOT Colis IDF décembre 2013
DOT Colis IDF décembre 2013

Brèves

5 mai 2015 - Brochure d’accueil aux nouveaux salariés de La Poste

[Vous venez d’arriver à La Poste, vous souhaitez des informations sur les contrats de (...)

12 mars 2015 - Accord Salarial 2015

Accord salarial 2015 Accord Cadre QVT 2013
Pour mémoire : Dispositions salariales pour 2014 (...)