L’ACTION DE SUD EN QUESTIONS ...

DOTC 91
jeudi 17 juillet 2014
popularité : 5%

Sud devrait s’interroger sur ses actions !

Par un tract daté du 1er juillet, Sud 91 accuse la CFDT et FO d’avoir voté contre l’expertise qu’ils avaient demandée concernant la coupure méridienne et d’avoir ainsi volé au secours de la DOTC 91.
Mais qu’ils disent la vérité (et non pas ce qui les arrangent) :

  • 14 agents sur 37 ont signé la lettre demandant cette expertise soit exactement 37,83% du personnel ! On est loin d’une adhésion « massive  » !.
  • Les bulletins d’itinéraires étaient absents du dossier CHS-CT, c’est vrai mais ils étaient présents dans celui du Comité Technique : il suffit de regarder ses dossiers et demander à la Direction de les inclure dans le dossier CHS-CT.
  • 44 jours de grève au 1ier juillet à Epinay contre la coupure méridienne. OK mais d’avoir raison seul contre tous, on a forcément tort !
  • En bon syndicat démocratique, SUD nous a effectivement prévenus ! que nous avions intérêt à voter pour l’expertise ou ne pas venir en CHS CT !

A plusieurs reprises, la CFDT a évoqué le coà »t des expertises. Et la réponse est toujours la même : l’argent est pris sur le budget de la DOTC.

Combien de quartiers colis donnés aux louageurs sur le centre ? Combien de CDD et d’emplois d’avenir, de contrats pro qui attendent un emploi pérenne sur la DOTC ?

 ! et se poser les bonnes questions !

  • La pause méridienne implique de finir 1 heure plus tard ? C’est encore vrai sauf que, en contrepartie, les tournées sont calculées sur la base du trafic de 2012, soit 11% de plus qu’aujourd’hui !
  • Alors c’est quoi le mieux ? Inclure la pause méridienne sur la base du trafic 2012 ou bien appliquer les stats 2014 sur les organisations actuelles ? Combien de suppressions d’emplois sur cette base ?
  • Nous attendons la démonstration comme quoi la pause méridienne va « radicalement changer le métier de facteur  ». Finir un poil plus tard, sans doute mais pour le cÅ“ur du métier, les changements ne sont pas à regarder de ce côté !
  • Les expertises coutent chers ! Très chers même ! 300 000€ en 2013 et 2014 qui vont dans les poches de qui ? Certainement pas des facteurs qui voient des emplois supprimés. Parce que cet argent n’est pas en plus mais vient en moins et grève le budget de la DOTC.
  • Et pour quel impact ? Une expertise sur la professionnalisation des managers était-elle vraiment nécessaire ? Et les autres, toutes ou presque commandées par Sud ?

Comment on faisait avant ? On n’était pas capable de se poser, de réfléchir et s’interroger ?

On a l’impression désagréable que depuis quelques temps les expertises sont l’alpha et l’oméga de l’action syndicale !

La CFDT continuera son action pour le personnel

Préserver et défendre l’intérêt des agents et des cadres : c’est notre objectif. C’est pourquoi nous poursuivrons le dialogue social qui améliore les conditions de travail des agents en signant l’accord (1 jour de repos glissant sur Brunoy), concrétise des embauches de CDI (Yerres, Saint Pierre et Draveil) ou gagnera à un accord d’accompagnement social dans le cadre de transfert d’activité au sein de la DOTC afin que tous les salariés aient les même droits et avantages qui en découlent !

L’efficacité de l’action syndicale se mesure à notre capacité à répondre aux attentes et besoins des personnels !

PNG - 14.9 ko

Documents joints

L'ACTION DE SUD EN QUESTIONS ...(DOTC 91 - (...)
L'ACTION DE SUD EN QUESTIONS ...(DOTC 91 - (...)

Brèves

5 mai 2015 - Brochure d’accueil aux nouveaux salariés de La Poste

[Vous venez d’arriver à La Poste, vous souhaitez des informations sur les contrats de (...)

12 mars 2015 - Accord Salarial 2015

Accord salarial 2015 Accord Cadre QVT 2013
Pour mémoire : Dispositions salariales pour 2014 (...)