DOTC 91

mardi 12 août 2014
popularité : 3%

Pour une qualité de vie au travail !
Les réponses au questionnaire CFDT expriment des préoccupations centrées sur la Vie au travail : l’équilibre entre vie professionnelle et vie personnelle est majoritairement recherché.
Sont également cités : la sursécabilité, les moyens de remplacement insuffisant, le manque ou l’insuffisance de reconnaissance du travail accompli, la pression des objectifs commerciaux, la modification des rythmes de travail et la remise en cause des périodes de congés, les salaires, les promos avec un retard important toute l’année !
Il n’en demeure pas moins qu’en attendant, dans certains établissements, c’est presque tout le temps de la sécabilité non structurelle (1 semaine ,2 semaines parfois 3 semaines). Donc les revendications reviennent sur la pénibilité de cette sécabilité inopinée avec double haut le pied. Même s’ils sont payés en H.sup, les agents pensent à juste titre, que c’est du dépassement obligé ou forcé !!!!
Manque de transparence aussi sur la question des formations de droit ou des promotions possibles (RAP, RPP, REP) : nous réclamons que les ETC s’orientent davantage sur ce genre de préoccupations.

St Pierre du Perray : délocalisation ou fermeture ?
La CFDT revendique :

  • L’allocation de moyens particuliers afin de permettre aux salariés en situation d’inaptitude réduite ou ayant des spécificités (vÅ“ux, particularités..) d’accéder à leurs demandes.
  • La constitution d’une cellule de crise pour un accompagnement psychologique qui aiderait les agents à se préparer au changement géographique et fonctionnel.
  • L’ouverture de négociation sur les indemnités de mobilité.

Pour La CFDT, la question de l’emploi doit être la priorité dans ce centre avant même la réalisation du projet du nouveau Centre prévue en Décembre 2014. Et donc tous les postes de travail doivent être prorogés.
8 forces de travail supplémentaires ont été abondées en CDD. Nous demandons à ce que ces salariés soient cédéisés lors du transfert sur une autre plaque.

Accords Draveil et Brunoy
A Brunoy, la CFDT a signé l’accord sur le nouveau régime de travail permettant une amélioration de la qualité de vie au travail et la création d’une nouvelle dynamique entre équipes pour l’esprit de service.
A Draveil, on garde toujours le même régime de TR actuel mais on limite la perte d’emploi à 2 au lieu de 4.

Mieux reconnaà®tre la pénibilité !
Le report des départs à la retraite à un à¢ge plus avancé provoque la hausse du nombre des incapacités physiques. On constate l’augmentation du nombre de pathologies liées à plusieurs facteurs : modifications des activités, des organisations, le développement des incivilités, des agressions, des TMS, etc...
Des risques psychosociaux sont oubliés, les contraintes posturales et articulaires, les horaires atypiques au Courrier, le stress, notamment à l’enseigne.
Ces risques peuvent donner lieu à des TMS (Troubles Musculo-Squelettiques) ou à des dépressions et ainsi entraà®ner une usure prématurée de la santé ; qu’elle soit physique ou mentale.
La Poste veut réduire les critères, sous prétexte de modernisation des moyens. La CFDT n’est pas d’accord ! Au contraire, nous devons aller plus loin et exiger plus de transparence, inclure tous les critères de pénibilité dans l’accord QVT pour une meilleure qualité de vie et d’estime au travail.

Avantage téléphonique : la CFDT intervient !
L’avantage téléphonique est inscrit dans la convention commune signée par la CFDT en 1991 : 16 euros par mois pour les agents et 30 euros pour les cadres sup.
Pour la CFDT, le compte n’y est pas et revendique :

  • 25 E /mois pour les agents et une aide à l’équipement informatique.
  • Une offre « spéciale Postiers  » sur les forfaits ADSL/téléphonie.

Courcouronnes PPDC
Le volant de remplacement des équipes de Collecte est en deçà du nécessaire. Le quota d’Heures sups est vite dépassé. Maintenir ces difficultés peut créer une ambiance délétère, pesante et un sentiment de culpabilisation.
La CFDT demande une bilatérale sur l’emploi début septembre afin de palier au problème de manque de personnel récurrent dans le centre et trouver des solutions pour une amélioration des conditions de travail.
Au final, l’organisation mise en place doit s’appuyer sur le travail en équipes autonomes, responsabilisées et solidaires.

Nouvelles organisations/Nouveaux services
LA CFDT demande la création de nouveaux postes de travail qui respectent la sécurité et la santé physique et morale des agents. Pour les réorg avec des horaires mixtes et une prise de service retardée intégrant une coupure méridienne, nous demanderons de mesurer l’impact sur le personnel.

Nous sommes les premiers à revendiquer dans ce contexte une prime spécifique d’adaptation.

La CFDT a également demandé des postes supplémentaires pour les plaques où l’évolution amène de plus en plus de travail (adjoints RH, adjoints DISTRI, chef d’équipe, facteur d’équipe, manut, agent courrier !..)
Nous sommes intervenus également pour l’embauche des contrats pro en CDI et aussi cédéiser les CDD qui le souhaitent et dont l’investissement personnel est reconnu.

La CFDT, s’engager pour chacun, agir pour tous !

PNG - 13.4 ko

Documents joints

DOTC 91 (aoà »t 2014)
DOTC 91 (aoà »t 2014)

Brèves

5 mai 2015 - Brochure d’accueil aux nouveaux salariés de La Poste

[Vous venez d’arriver à La Poste, vous souhaitez des informations sur les contrats de (...)

12 mars 2015 - Accord Salarial 2015

Accord salarial 2015 Accord Cadre QVT 2013
Pour mémoire : Dispositions salariales pour 2014 (...)