PERTES D’ACTIVITES SUR VDC/OS

vendredi 24 avril 2015
popularité : 3%

Le 13 avril 2015, une CDSP de concertation a eu lieu suite a la suppression des activités interarmées.

RESUMÉ

Apres la CDSP de présentation voici celle de concertation. Depuis, la suppression des
activités interarmées une phase d’écoute a été mise en place pour les 4 personnes
concernées (activités à 90%) par le reclassement.
Lors de la première CDSP du 12/02/2015, la direction a mis en avant le fait que le service (qui se compose à l’heure actuelle de 13, 5 EUTC) ne pouvait justifier d’un cadre et d’une Chef d’équipe avec un cadre de référence passant à 9,5 EUTC (7 agents + 2 cadres). Le reclassement des 4 pers et leurs souhaits ont été abordés.

PHASE D’ECOUTE DU 3 AU 27 MARS 2015

4 pers du pôle ont formulé un souhait :
1 départ en TPAS (pers handicapée) au 1er novembre
2 demandes d’intégration à VDC/PCE
1 absence de choix mais décision ferme de changement de service

Des problématiques ont été soulevées : le manque « d’espace  » à VDC/PCE, la
signification « activités de niche », et des craintes quant à la pérennité des activités
restantes - la BRS, les Enquêtes Banque de France, le FNCI et le traitement des DCFL1.
Le terme activité « de niche  » signifie simplement que le traitement d’une telle activité ne nécessite qu’un faible effectif (dans le cas présent 2 EUTC pour La Troupe, 2 pour les BPI, 2 pour la BRS, 2 pour les Enquêtes Banque de France).

LES SOUHAITS DES AUTRES MEMBRES DU SERVICE

1. Pas d’appréhension de la part de plusieurs personnes qui souhaitent juste continuer à faire leurs activités actuelles.
2. Les deux personnes du pôle Banque de France qui viennent de « vivre  » un reclassement s’inquiètent d’une possible disparition de cette activité.
3. Les agents s’inquiètent de leur perte d’autonomie en étant regroupés avec une autre
activité et ils veulent également garder leur polyvalence.

La CFDT a demandé que la prime AMB2 puisse être versée avant la suppression des activités (en prenant exemple sur la fermeture des Valeurs Mobilières). La direction a répondu que ce n’était pas dans les règles d’AMB2.

LE CHEF D’EQUIPE

Le Chef d’équipe exprime son appréhension quant à l’avenir et évoque le futur déménagement.
La CFDT a demandé une promotion pour le chef d’équipe. Réponse de la direction « elle n’est pas oubliée mais pas dans l’immédiat  »..

LE RESPONSABLE DE SERVICE

Le Responsable de Service n’a plus lieu d’être et s’interroge sur son futur rôle au sein du Centre. Il est acté depuis la CDSP du 12 février 2015 qu’il est également en reclassement. 11 émet le souhait de prendre un nouveau poste de manager.
Suite à la demande CFDT le Directeur a dit « qu’un poste pouvait être disponible en juin mais il préfère attendre septembre pour propose quelque chose de plus intéressant  ».

FLUX

Sur l’activité il reste la gestion de 1000 livrets de la troupe et 40000 livrets en 096 qui
doivent avoir un changement de BGP.

LE CONSTAT

La direction argumente qu’elle ne peut pas « garder le service en l’état, il est trop petit et trop de cadres  » Le service sera donc intégré avec VDC/PCE. L’arrivée de la DO va bousculer le déménagement qui aurait lieu en juin ou septembre (au début, Il était prévu en Novembre).
La CFDT et les autres OS ont demandé que les agents gardent leur polyvalence, Ce qui a été accepté par la direction. Celle-ci a néanmoins signalé que des agents de VDC/PCE devront être formés pour palier aux départs futurs sur VDC /OS. Le directeur du Centre n’a pas caché que le nombre de 7 pôles sur le futur VDC/PCE sera peut être réduit à 6 avec les départs en retraite.
Un CHSCT et un CT sont à venir.
A la demande de la CFDT et des autres OS, les agents garderont une autonomie, en plus de la polyvalence du traitement des activités de VDC/OS et de VDC/PCE. Reste à reconnaà®tre ces connaissances par des promos !

S’ENGAGER POUR CHACUN, AGIR POUR TOUS


Documents joints

PERTES D'ACTIVITES SUR VDC/OS (CF - avril (...)
PERTES D'ACTIVITES SUR VDC/OS (CF - avril (...)