DERNIÈRES NEWS

vendredi 23 octobre 2015
popularité : 3%

Mardi 20 octobre 2015, la CFDT reçue en bilatérale a abordé les points suivants :

MODIFICATION DES PLANS DE TRI EN NUIT

CFDT : Avec la modification des plans de tri et la fermeture de 2 TPF, les agents de nuit ne savent plus où donner de la tête. Les affectations sur les TPF 5 ou 8 sont perçues comme des punitions. Et pour cause, certaines nuits une dizaine de CE30 sont à traiter en deuxième passe. Sachant qu’entre les deux passes, et en raison de la disparition de la massification, il faut remonter la totalité du chantier ! Résultat : une fermeture de plus en plus tardive qui se répercute fortement sur les agents de production, pilotes de productions mais aussi sur les caristes. Avec les TPF et RAC à approvisionner en vide, le nettoyage du vide sur les TOP et à l’arrivée, le dispatching sur les différents chantiers de ce qui arrive au quai ARRIVEE, sans oublier les POD et les encombrants, ils ne s’en sortent plus et travaillent en flux tendus. Sachant que certains soirs ils ne sont pas assez nombreux.
Direction locale : Nous ne reviendrons pas sur les plans de tri. En revanche il faut revoir effectivement certaines choses. Aujourd’hui on s’appuie beaucoup sur les agents de 21h25 pour les TPF citées (5 et 8), il va falloir regarder que ce ne soit pas toujours les mêmes et qu’il y ai plus de rotations. De même pour éviter un maximum de manutention on va travailler avec les préventeurs pour positionner les CE30 d’une manière plus efficace. Sur la deuxième passe, il y a largement le temps de tout passer avant la fermeture, il n’y a aucune raison de mettre la pression aux agents. Concernant les caristes, nous n’augmenterons pas leur nombre par vacation de nuit. Sur les chevauchement de brigades, même si les caristes de jour n’ont pas tout à fait les mêmes prérogatives que leurs collègues de nuit, quand il y a du produit à prendre il faut dépasser le stade flux/brigade et ne pas se cantonner à des ilots.

Encore une audience ou la CFDT constate un gros décalage entre ce qui est acté lors de plénière et de bilatérale et la réalité dans les halls de production.

GESTION DU MATERIEL VIDE

CFDT : Sur certaines brigades il y a un manque chronique de matériel vide. Ce qui est une aberration quand on voit les stocks. En nuit c’est assez fréquent qu’il soit impossible d’approvisionner les TPF de CE30 vides car il n’y en a plus de dédoublé. De même il est régulièrement impossible de transvaser les encombrants 95 car il n’y a plus de CV300 à fond mobile. Les agents sont obligés d’utiliser ceux à fond fixe et se casse le dos.
Direction locale : Sur le stockage exubérant de matériel vide, effectivement il faut en évacuer. On travaille actuellement avec M LABOUYSSE pour trouver des solutions. On a d’abord coupé court à l’approvisionnement de la PIC en matériel vide. On a réussi à faire partir des dièdres jaunes sur la PIC de Cestas Bordeaux qui nous en avait demandé. La Pic de Lognes nous a également pris des CV300 à fonds fixes. Sur le fait qu’on manque de CE30 alors qu’il suffit juste de les dégerber est une aberration. Il faut s’avoir que chaque flux est prié de laisser 200 CE30 en fin de vacation pour leurs collègues du flux suivant. Nous allons y veiller. On va également accélérer les formations de Gerbeur/dégerbeur.

Les semelles anti fatigue en sont l’exemple parmi tant d’autres. Certains d’entre vous sont allés en acheter sur leurs propres deniers alors qu’elles sont disponibles au premier étage et que les encadrants en production ne sont apparemment pas au courant

PHASE DE MAINTENANCE AU RAC

CFDT : Toutes les 3 semaines en moyenne, le RAC est en maintenance le lundi matin. Quand cela a lieu, les agents sont obligés d’étiqueter les BAKS manuellement et les ramener eux même de la sortie TOP jusqu’aux bras du RAC. Et tout cela en étant en effectif réduit.
Direction locale : La phase de maintenance ne dure en moyenne qu’une heure à une heure 30. Pourquoi effectivement obliger les agents à tout faire manuellement alors qu’il suffit juste d’attendre que ça soit terminé. On revoit ça !

Pareil, sur les chantiers on manque de CE30 dégerbés alors que c’est prévu que chaque flux en fin de vacation prépare 200 CE30 dégerbés pour leurs collègues du flux suivant

COMPENSATION DOUBLES VACATIONS TPF

CFDT : La CFDT n’a jamais été favorable au paiement de la pénibilité. Pour nous la santé ne s’achète pas. Pour autant, nous avons toujours été conscients que ces 20 minutes de compensation permettaient à certains agents de pouvoir se libérer lors de rentrée scolaire ou autre. Aujourd’hui, elles seraient supprimées à la demande d’une organisation syndicale. En revanche, si le besoin se faisait sentir que quelqu’un double au TPF, on solliciterait avant tout les pilotes de production sans pour autant les compenser. Pour la CFDT, ce n’est ni plus ni moins qu’un report de la pénibilité des agents de production sur les pilotes et d’une économie d’heures de RC ! Nous ne pouvons l’accepter.
Direction locale : Nous avons toujours dit qu’on ne paye pas la pénibilité. Une organisation syndicale a effectivement dénoncé le fait qu’on compensait les doubles vacations et que cela ne se faisait que sur le flux industriel. Désormais il n’y aura plus aucune double vacation que ce soit pour des agents ou des pilotes de production. Si on a des besoins, on fera appel à de la force variable de travail (heures sup, califs ou intérimaires).

ECLAIRAGE VIDEO CODAGE

CFDT : L’éclairage direct est beaucoup trop fort et les agents s’en plaignent.
Direction locale : Nous rappelons qu’il y a encore peu de temps les vidéocodeurs avaient des lampes individuelles mais ne s’en servaient pas. Aujourd’hui l’éclairage répond aux normes INRS.

Il est donc urgent que le fonctionnement de la PIC soit revu et que ça se parle un peu plus entre services

TAPIS ANTI FATIGUE

CFDT : Aujourd’hui les tapis anti fatigue sont extrèmement dangereux car les coins se soulèvent et ont déjà engendrées des accidents. Ce phénomène a de nombreuses fois été porté dans le cahier CHSCT. D’ailleurs les élus de ce comité n’ont de cesse d’interpeller sur ce sujet la direction locale. Celle-ci nous avait pourtant dit qu’elle allait les retirer et fournir des semelles anti fatigue aux agents. On les attend encore.
Direction locale : Les semelles anti fatigue sont disponibles et sont à la demande des agents. On va faire un état des lieux et dire combien on en a par pointures. Pour les tapis, nous n’avons pas de budgets pour les changer tous en même temps. Avec l’arrivée de TTF, nous avons rencontré un nouveau fournisseur qui en aurait de meilleure qualité. Les tapis qui seront installés autour des TTF seront payés par la DTC. On regardera pour en changer quelques uns sur 2016.

REPOS DE CYCLE TOMBANT LE LUNDI DE PENTECOTE

CFDT : Comme nous le savons, chaque postier ne travaillant jamais le lundi de pentecôte se voit retirer un R.E au titre de la solidarité. Or, les agents ayant leur repos de cycle ce jour là sont doublement pénalisés et contribuent à hauteur de deux jours puisqu’on leur retire un R.E et qu’ils perdent leur repos de cycle. Pour la CFDT, cela est parfaitement injuste.
Direction locale : Cela ne relève pas de la PIC mais de la DSCC et du Siège de La Poste.

COP 21

CFDT : Nous le savons tous, sur la période que durera la COP 21, il va être très difficile de se rendre sur la PIC tant en bus qu’avec son véhicule personnel. Nous demandons donc que la Direction locale en tienne compte et qu’elle ne pénalise pas les agents qui arriveraient en retard. Qu’on ne leur demande pas non plus de récupérer. Tout doit être fait pour que les agents étant dans l’impossibilité de venir aient la possibilité d’aller travailler sur une PIC ou un centre plus accessible et ne leur rallongeant pas pour autant leur temps de transport habituel. La Poste devra aussi compenser à un moment donné l’effort fourni par les agents durant cette période. Des navettes supplémentaires pour accéder aux gares de Villiers Le Bel et Aulnay sous Bois devront être mises en place car elles permettront pour certains collègues de rejoindre la gare du nord ou Chatelet les Halles en remplacement de la Gare du Bourget qui sera complètement bloquée certains jours.
Direction locale : Nous ne pouvons pas encore réfléchir à compenser une période qui n’a pas encore eu lieu. Nous ne savons pas encore comment cela va se passer et les difficultés occasionnées, même si l’on s’en doute un peu. Les organisations seront reçues en plénière le 13 novembre sur le sujet.

PNG - 16.4 ko

Documents joints

Dernières news (PIC Gonesse - oct. 2015)
Dernières news (PIC Gonesse - oct. 2015)

Brèves

5 mai 2015 - Brochure d’accueil aux nouveaux salariés de La Poste

[Vous venez d’arriver à La Poste, vous souhaitez des informations sur les contrats de (...)

12 mars 2015 - Accord Salarial 2015

Accord salarial 2015 Accord Cadre QVT 2013
Pour mémoire : Dispositions salariales pour 2014 (...)