Vente des quartiers

jeudi 6 octobre 2005
popularité : 1%

Les négociations concernant l’ouverture de la vente des quartiers aux contractuels vont débuter à Paris 17. La CFDT depuis longtemps y est favorable. Nous avons été demandeurs et nous avons obtenu la négociation d’un accord cadre avec la Délégation Ile de France.

En le signant la CFDT confirme sa volonté de voir s’ouvrir dans tous les établissements distri franciliens des négociations sur cette question. Sans cet accord, l’ouverture de la vente des quartiers aux contractuels ne serait pas possible.

Que dit cet accord cadre ?

à¯Æ’Ëœ Il faut être apprécié E ou B ( ou A la 1ère année uniquement ) et être en possession de l’examen de tri.
à¯Æ’Ëœ Une ancienneté de douze mois minimum est nécessaire.

Les agents sont classés en quatre groupes :

1er groupe : les afos ( fonctionnaires ) ayant plus de 5 mois de présence au bureau.
2ème groupe : les acos ayant plus de 5 mois de présence au bureau
3ème groupe : les afos ayant moins de cinq mois de présence au bureau.
4ème groupe : les acos ayant moins de 5 mois de présence au bureau.

Deux options sont possibles dans le cadre de la négociation locale.
Option 1 : fusionner les 1er et 2ème groupes puis les 3ème et 4ème groupes.
Option 2 : d’abord le 1er puis le 2ème puis le 3ème puis le 4ème groupe.


La position CFDT

Pour la CFDT les acos doivent participer au même titre et dans les mêmes conditions que les fonctionnaires à la vente des quartiers. Nous refusons de classer d’un cà´té les fonctionnaires, de l’autre les contractuels qui sont des facteurs à part entière. La CFDT se positionne clairement pour l’option 1.


Pourquoi ?

à¯Æ’Ëœ Parce que le devoir d’une organisation syndicale est de défendre tous les salariés quelque soit leur statut. La CFDT n’acceptera pas qu’une partie des facteurs soit condamnée à jouer les "bouche-trous" à vie.
à¯Æ’Ëœ Parce que cela garantit une meilleure qualité de service en permettant au facteur titulaire de son quartier de le connaître parfaitement.
à¯Æ’Ëœ Parce que cela permet de pérenniser la vente des quartiers en donnant à tous le droit d’acheter. En effet à chaque vente un nombre de plus en plus important de quartiers reste vacant et l’on risque à terme de voir disparaître la vente des quartiers.

OUI l’intégration des contractuels à la vente des quartiers permettra d’améliorer les conditions de travail, de professionnaliser la distri en garantissant l’avenir de la vente et ainsi fera progresser la qualité de service.
OUI il faut réussir la négociation à Paris 17.

La CFDT souhaite que l’ensemble des personnels et des syndicats aillent dans le même sens pour qu’enfin cette revendication CFDT aboutisse.


Brèves

5 mai 2015 - Brochure d’accueil aux nouveaux salariés de La Poste

[Vous venez d’arriver à La Poste, vous souhaitez des informations sur les contrats de (...)

12 mars 2015 - Accord Salarial 2015

Accord salarial 2015 Accord Cadre QVT 2013
Pour mémoire : Dispositions salariales pour 2014 (...)