LA FÊTE DU SLIP, ÇA SUFFIT !

Courrier 92
mardi 24 avril 2018
popularité : 5%

Suite à l’autorisation donnée par les services du ministère du travail de licencier le leader de SUD 92, cette organisation multiplie les actions pour tenter de faire partir en grève les postiers du 92 Courrier et exiger la non-application de l’autorisation de licenciement. Action louable de solidarité, si elle n’était pas accompagnée par des méthodes intolérables, foulant aux pieds la dignité des postières et des postiers qui ne sont pas en accord avec cette agitation.

La Poste, en se focalisant sur le leader de SUD 92, oublie qu’il y a derrière lui une organisation, aux ramifications nombreuses dans la nébuleuse révolutionnaire.

Méthodes intolérables, ça veut dire quoi ?

Une dictature, prolétarienne ou non, reste une dictature. Avec les mêmes ressorts et pratiques : Intimidations, insultes, harcèlements, menaces, violences. La CFDT prendra toutes les mesures nécessaires pour protéger ses responsables, ses militants et adhérents, cibles privilégiées et systématiques de SUD 92 et de son leader depuis 2009. Ces pratiques n’ont rien de syndicales. Elles sont le fruit d’une volonté politique issue de l’aile la plus radicale du NPA, qui place la lutte des classes au-dessus de toute autre valeur, y compris humanistes. Or :
- Le syndicalisme ne consiste pas à déserter tous les lieux de dialogue social qui ne sont pas en prise directe avec un conflit. Or, SUD 92, 1ère organisation syndicale au Courrier 92, ne participe presque jamais aux CDSP mensuelles.
- Le syndicalisme ne consiste pas à insulter, à faire chanter des agents qui refusent de faire grève, ou encore à leur proposer du fric pour qu’ils fassent grève !
- Le syndicalisme ne consiste pas à détruire l’outil de travail. Déploiement de Factéo stoppé, schéma industriel non appliqué, guérilla usante pour les cadres et personnels…
- Le syndicalisme ne consiste pas à s’ériger en policiers, en rassemblant les factéo au lendemain d’une décision de justice non encore notifiée.
- Le syndicalisme ne consiste pas à sacrifier l’intérêt des postiers sur l’autel d’une stratégie politique. Or l’accord sur la distribution n’est pas appliqué sur une bonne moitié de la DSCC, suite au recours à des expertises locales des CHSCT.

Se protéger avec les règles du droit du travail, tout en n’en respectant aucune, se réfugier derrière la discrimination syndicale pour des actes qui n’en sont pas, relèvent d’une certaine habileté, mais moralement détestable.

Alors oui : stop à l’action politique qui pénalise les travailleurs !

Nous sommes conscients que ce tract n’arrêtera pas l’animal blessé, et donc d’autant plus dangereux. C’est en toute responsabilité qu’il est rédigé, malgré les conséquences probables de sa diffusion. La CFDT sera encore taxée de tous les maux, elle sera encore la cible de la vindicte populiste. Mais il y a des moments où l’on ne peut se taire, surtout quand on atteint à la dignité humaine de nos adhérents ou celle des travailleurs dans les services.

Se fixer comme objectif la convergence des luttes, comme le souhaite SUD 92, c’est manipuler les foules pour servir son intérêt politique. Car la convergence des luttes, c’est la confusion des buts !

La CFDT appelle SUD 92 à mener son action dans un cadre syndical respectueux des biens et des personnes, de leurs opinions, de leur droit d’être ou non solidaires !


Documents joints

LA FÊTE DU SLIP, ÇA SUFFIT ! (Courrier 92 - (...)
LA FÊTE DU SLIP, ÇA SUFFIT ! (Courrier 92 - (...)

Brèves

5 mai 2015 - Brochure d’accueil aux nouveaux salariés de La Poste

[Vous venez d’arriver à La Poste, vous souhaitez des informations sur les contrats de (...)

12 mars 2015 - Accord Salarial 2015

Accord salarial 2015 Accord Cadre QVT 2013
Pour mémoire : Dispositions salariales pour 2014 (...)