RÉORG : OÙ EN SOMMES NOUS ?

Paris 16 PPDC
lundi 21 janvier 2019
popularité : 85%

Lundi 14 janvier, la CFDT a été reçue en bilatérale pour aborder les points suivants :
Le recrutement, la nouvelle gouvernance EVMS, IP et la future réorganisation.
Comme partout ailleurs, la PPDC 16 n’ échappera pas au couperet de la productivité.

Mais entre le discours de la direction et ce que subissent les agents sur le terrain, la réalité est toute autre.
Une recrudescence d’arrêt maladie, des quartiers comblés par des CDD ou intérimaires. La direction doit prendre conscience que l’on ne peut plus caler arithmétiquement le nombre de QL par rapport au trafic.

Pour cette raison il sera important d’anticiper l’emport de charge et les problèmes générés sur le plan moral et physique. Idem pour l’instauration de nouvelles organisations tels que les (îlots) qui devraient nécessiter une étude très précise afin que nous constations leur cohérence.

La CFDT sera extrêmement vigilante !

■ Sur le recrutement : la CFDT a demandé que tous les quartiers vacants soient comblés , que les CDD et les intérimaires qui donnent satisfaction soient cédéisés dans les meilleurs délais. De même qu’une anticipation sur les départs à la retraite, la mobilité fonctionnelle et les ruptures conventionnelles afin que l’on ne se retrouve pas à moins comme lors de la précédente réorganisation.

■ Sur la nouvelle gouvernance EVMS, la complexité du dossier, fait que de nombreux points restent encore sans réponses !

La CFDT a demandé une commission suivi et le futur organigramme.

■ Sur la réorganisation : comme vous le savez , la stratégie de la Poste sur le futur schéma industriel Parisien est de dissocier les travaux intérieurs (TI) et travaux extérieurs (TE) pour démultiplier la création d’îlots et « distri mixt » avec le Samedi (après-midi) travaillé sans sécabilité. Son objectif étant de promouvoir et développer de nouveaux services.
Concernant les régimes de travail, des pistes de réflexions sont établies autour de 5 ou 6 semaines avec des repos consécutifs glissants toutes les 2 semaines. L’ objectif est de redéfinir une organisation à 5 ou 6 QL sans sécabilité le samedi et pas de sécabilité supérieure à 20% sur la sécabilité structurelle. Des préparateurs en TI et TE, des rouleurs de cycle, facteurs polyvalents, tout en restant sur le schéma Facteur d’Avenir. Tels sont les incontournables de la DEX… qui ne sont pas ceux de la CFDT !

La position de la CFDT, a toujours été d’avoir des repos consécutifs et jointifs au dimanche et le minimum de semaines à 6 jours travaillés dans un cycle.
Il est essentiel de respecter l’articulation la « santé au travail » et « vie professionnelle/vie privée ». Nous n’exclurons pas de faire des contre-propositions, d’autant que les samedis, l’activité est moindre dans le 16ème.

■ Sur les îlots : La création de 2 îlots sur le Nord, Chaillot et peut-être Etoile. La typologie du 16ème a ses spécificités : présence de nombreuses sociétés, des résidents souvent absents, des loges de gardien qui ferment dès 11H, des portes codés, vigik accès limités etc..
Là aussi, c’est une volonté de la DEX, de mettre en place des mixtes afin de créer le Futur Schéma Parisien.
La CFDT n’est pas demandeuse d’une telle évolution et émet de fortes réserves, surtout quand l’espace est restreint et que les conditions de travail accroissent la pénibilité.

Pour la CFDT, la distribution mixte ne doit se mettre en œuvre que sur la base du volontariat !

■ Sur les IP : bientôt 8 mois que les agents de la Cabine, Cedex, STM et manutentionnaires préparent activement les IP et que les facteurs effectuent la distribution. A ce jour, aucune compensation n’a été octroyée.
La CFDT revendique à minima une prime de 150 euros comme sur les autres établissements.

Pour conclure, sur tous ces points, rien n’est encore figé. Ce n’est que le début, de nombreux points restent encore à définir, ( le diagnostic avec sa productivité, le retour des écoutes individuelles, le régime de travail, découpage, vente etc..).

L’objectif de la CFDT n’est pas de laisser la Poste dicter sa loi, mais de répondre aux enjeux de qualité vie au travail et aux aspirations des agents. Changer les choses, changer la vie au travail, ça n’est pas qu’ un slogan !
Pour la CFDT, c’est un combat quotidien pour sortir des logiques patronales purement comptables et faire intégrer la dimension humaine dans les process industriels. Nous ne manquerons pas de vous informer très précisément des évolutions à venir.


Documents joints

RÉORG : OÙ EN SOMMES NOUS ? (Paris 16 PPDC - (...)
RÉORG : OÙ EN SOMMES NOUS ? (Paris 16 PPDC - (...)

Brèves

5 mai 2015 - Brochure d’accueil aux nouveaux salariés de La Poste

[Vous venez d’arriver à La Poste, vous souhaitez des informations sur les contrats de (...)

12 mars 2015 - Accord Salarial 2015

Accord salarial 2015 Accord Cadre QVT 2013
Pour mémoire : Dispositions salariales pour 2014 (...)