Les vieux démons sont de retour !

lundi 20 novembre 2006
popularité : 4%

Jeudi 16 novembre, sous la pression des organisations syndicales, dont la CFDT la direction locale a enfin accepté de communiquer sur son projet d’organisation de la PIC, notamment pour le trafic TG3 manuel.
Et ça vaut le détour juger plutà´t !!!

Traitement du trafic TG3 manuel

Une étude est en cours pour évacuer le TG3 manuel sur les centres d’entraide de type MACDO. Actuellement elle porte sur le trafic du 19ème arrondissement. Si elle s’avère être satisfaisante (QS, etcà¢â‚¬Â¦), elle pourra s’étendre à d’autres arrondissements. Le 8ème pourrait récupérer son trafic puisqu’à la création de la PIC, c’est le seul bureau qui a conservé une brigade de tri en nuit. A terme, ce bureau pourrait être créateur d’emploi. Une présentation plus approfondie sera faîte prochainement aux organisations syndicales, notamment par le biais de la DOTC Paris Nord.
La Direction locale, dans sa grande bonté, est fière de nous présenter un projet qui, selon elle, répondrait à la demande des agents qui, rencontrant de nombreux problèmes de transport souhaitent se rapprocher de leur domicile. Ils pourront ainsi le faire puisqu’ils auront la possibilité, s’ils le souhaitent, d’intégrer un centre MACDO tout en restant rattaché à Paris Nord Gonesse.
Certains d’entre vous ont d’ailleurs déjà été contacté pour des propositions de postes.

Pour la CFDT : Nous sommes loin d’être dupes. Le projet, s’il est mis en place pour la totalité du TG3 manuel répond bien à une nouvelle politique d’organisation de la PIC et non à un élan social.
Se recentrer sur le tri auto, optimiser le parc machine, pourquoi pas !!!
Mais contrairement aux dires de nos hautes sphères, pour la CFDT, c’est un profond retour en arrière. En effet, comment admettre que l’on puisse renforcer la brigade de tri du 8ème arrondissement, alors que dans le projet initial elles avaient toutes été supprimées sur l’ensemble des bureaux. De nombreux agents, qui auraient souhaités rester sur leur bureau se sont vus reclassés à Paris nord Gonesse, n’ont pas eu le choix. Aujourd’hui, certains pourront faire un retour en arrière, mais pas tousà¢â‚¬Â¦
Les conditions de travail sur la PIC sont loin d’être idylliques mais c’est un paradis comparé aux centres MACDO, notamment la restauration. Rien n’est actuellement prévuà¢â‚¬Â¦
Les postes proposés sur ces centres sont des postes principalement de niveau I.2, et même s’il faudra créer des postes de GRI se sera, vous vous en doutez, très à la marge.

Régimes de travail en nuit

Le projet de refonte totale des régimes de travail en nuit n’est, selon les dires de la direction locale, plus d’actualité. Par conséquent, le dimanche sec reste actuellement en l’état. La Direction locale souhaite attendre les négociations sur les futurs régimes de travail de la PIC de WISSOUS, afin d’harmoniser les 2 PIC.
Pour l’instant, l’urgence est de basculer le trafic qui n’a rien a faire en nuit, comme le « POSTIMPACT » sur les brigades de jour.
Ainsi, les agents des brigades de nuit qui avaient fait une demande de mobilité interne en jour pourront être satisfaits prochainement.
Pour la CFDT : C’est une bonne chose pour les agents qui demandaient le jour depuis de nombreux mois. Pourtant, il ne faut pas que ce projet de refonte totale de l’organisation se fasse aux détriment des engagements passés, notamment la suppression totale du dimanche sec.

Mobilité externe

Les agents qui souhaitent quitter la PIC de Gonesse pourront le faire. La Direction locale, par le biais des services RH pourra les aider dans leurs démarches.

Service qualité

La Direction locale s’est engagée à maintenir le service qualité en l’état.
Pour la CFDT : Il aurait été difficile de faire le contraire dans un centre engagé dans une démarche « TPM », prémisses d’une future certification ISO.

MTLE

Après toutes les difficultés rencontrées pour assembler, tester et réceptionner cette machine de tri d’encombrants, il s’avère aujourd’hui qu’elle n’est pas rentable.
La Poste envisage de la démonter, si elle trouve une entreprise pour la racheter.

En conclusion

La CFDT estime inadmissible de basculer le trafic quotidien sur des centres de « régulation » qui ne sont pas prévus pour ce travail.
Les conditions y sont déplorables sans compter que le personnel sera exclu de la revalorisation des métiers en PIC.
Nous sommes déterminés à porter le débat.
C’est pourquoi, nous vous invitons à participer massivement aux prises de paroles communes :
Mercredi soir et jeudi soir
Ainsi qu’au HMI CFDT ce soir et demain soir


Documents joints

Tract complet en PDF
Tract complet en PDF

Brèves

5 mai 2015 - Brochure d’accueil aux nouveaux salariés de La Poste

[Vous venez d’arriver à La Poste, vous souhaitez des informations sur les contrats de (...)

12 mars 2015 - Accord Salarial 2015

Accord salarial 2015 Accord Cadre QVT 2013
Pour mémoire : Dispositions salariales pour 2014 (...)