Collecte, Départs et S3C :Compte rendu de la « Commission de suivi » sur l’accord « collecte & bureaux »à¢â‚¬Â¦à¢â‚¬Â¦

jeudi 1er février 2007
popularité : 4%

A sa demande, la section CFDT a été reçue par la direction de Bonvin en « commission de suivi » réunissant les signataires de l’accord local « collecte & bureaux », pour faire une première évaluation de l’application de l’accord. A noter, qu’entre temps, de manière discrète, FO est venu s’ajouter à la liste des signataires !! !
Pour mémoire, cet accord local visait à encadrer les évolutions futures des services S3C, départ et collecte dans le cadre de la mise en place des PPDC de Bonvin et de Richepin.
La CFDT s’est efforcée de souligner les dysfonctionnements apparus, les retards dans la mise en à…“uvre, mais aussi reconnaître les progrès, les améliorations constatées. Le travail pour aboutir sur une organisation efficiente, juste, reconnaissant l’effort des agents continue. La CFDT prendra toutes ses responsabilitésà¢â‚¬Â¦

Les collectes de Bonvin et de Richepin.

Force est de reconnaître que la nouvelle organisation, basée sur des régimes plus favorables (1 samedi /3 + 1 samedi/4 ) a rencontré un succès certain, n’en déplaise aux aigrisà¢â‚¬Â¦.

- 80% des agents de Richepin et 35% de Bonvin ont basculé sur les nouveaux horaires en décembre et ont ainsi bénéficié de 7 RC. Vraisemblablement , la faible différence de 1 jour de RC pour passer sur les nouveaux horaires en avril devrait finir par convaincre les indécis.

Organisation : au regard de la situation, la CFDT demande que des correctifs, des aménagements de lignes soient apportées pour caler la nouvelle organisation. La mise en conformité des horaires de collecte des entreprises en rapport avec les engagements contractuels pris par la Poste étant à l’origine de petits problèmes.
Les agents ne doivent pas hésiter à se faire entendre pour faire remonter l’information et les problèmes qu’ils rencontrent. La section CFDT ne manquera pas de relayer leurs commentaires et de participer à l’élaboration de propositions, solutions ! les HMI sont organisées en ce sens, encore faut-il se saisir de cette opportunité, de ce droit !

Des départs sont à prévoir à court et moyen terme, départs qui grèveront, si rien n’est fait, le volant de remplacement. La CFDT a été entendu, des appels à candidatures doivent être lancés pour anticiper ces départs. Manager c’est prévoir ! Les agents ne doivent pas être pénalisés par un manque d’anticipation !


Formation :
la CFDT demande une accélération du rythme dans la mise en à…“uvre des modules de formation. La formation des agents est un droit, un besoin et une nécessité pour permettre aux agents d’accomplir correctement leur travail. Des formations aux produits de la Poste, au métier d’agent de collecte, à la sécurité routièreà¢â‚¬Â¦..doivent être dispensées rapidement , conformément à cet accord. Aujourd’hui, seule une petite partie des agents ont pu en bénéficier, à la fin de l’année tous les agents doivent être passés en formation.
La CFDT relève aussi les différents problèmes au tri rencontrés par les agents de Richepin. Trois agents par casiers, peu de sièges face au casiers, des durées variables passées devant le casier !!! le releveur n’est pas un pur trieur ! sa fonction principale est la collecte ! la direction nous a entendu et demande à ce que cette situation soit régléeà¢â‚¬Â¦


Sécurité :
un audit du parc auto doit être entrepris rapidement, les APACTS doivent contrà´lés régulièrement les véhicules et rappeler les consignes de sécurité.
Les véhicules doivent être équipés de gilet haute visibilité, d’une trousse de premier secours et s’ils servent au relevage des BAL d’un kit lié au risque de découverte des seringues.
La CFDT indique à tous les agents qu’ils peuvent refuser de prendre un véhicule jugé dangereux ( freins, direction abîmée, pneus crevés, dégonflés.à¢â‚¬Â¦) ou non conforme aux règles élémentaires de sécurité ( mauvais fonctionnement de la ceinture, absence de papiers, de giletà¢â‚¬Â¦).

Les départs bureaux.

Les régimes de travail proposés aux agents ( 1 samedi sur trois pour l’essentiel !) ont satisfait les agents.
Le samedi sur trois ne pourra être remis en cause même après le transfert d’activités sur Wissous. Un acquis majeur


Organisation :
le chronogramme des agents : la CFDT a souhaité rajouté à l’accord qu’aucun agent ne parte sur son bureau au delà de 14h. Une demande à laquelle les agents étaient vivement attachésà¢â‚¬Â¦la CFDT obtient que trois agents et un chef d’équipe soient prochainement intégrés au service départ pour renforcer et régler les faiblesses d’organisation
Un protocole opératoire sera distribué aux agents des bureaux, qui précisera le déroulement précis de leur activité, des taches qu’il ont à accomplir.


Formation :
des modules de formation pour les agents seront rapidement mis en à…“uvre. Là aussi, un souhait, un besoin et une demande récurrente des agents. Des formations sur les produits, sur les procédures seront ainsi dispensées à tousà¢â‚¬Â¦

LA CFDT obtient le déblocage d’une enveloppe financière pour mettre aux normes les bureaux. Les conditions de travail doivent être une priorité, l’ergonomie une donnée essentielle pour l’aménagement des postes de travail ! un calendrier pour phaser ses opérations sera remis à notre section CFDT.

Une autre revendication de la CFDT qui concerne le pyramidage des classifications été répétée à la direction. La CFDT, dans le cadre de l’accord national sur la revalorisation des métiers à la Poste a entrepris de revoir le grade de base des agents « départ ». La nouvelle fiche de poste intitulée « fonction 215 », qui décrit leur activité de manière plus précise doit nous conduire à obtenir au moins le 1.3 voire le 2.1. Cette revendication ne doit pas se baser sur des promesses mais sur un travail syndical de fonds visant à faire reconnaître la fonctionà¢â‚¬Â¦Le 2.1 au vu des activités des agents est l’objectif !

La S3C

Une étude sera prochainement menée pour déterminer la possibilité de regrouper certains activités sur un seul site, suivant les changements qui interviendront dans le champs de la S3C ( contrat de relevage tardif, traitements de retours MA à¢â‚¬Â¦) et les répercussions éventuelles sur son fonctionnement.
Une proposition d’organisation nous sera faite à la fin du mois de février. Dans tous les cas, La CFDT a reçu confirmation de la direction que les postes des agents de Richepin ne seraient pas remis en causeà¢â‚¬Â¦.

Conclusion :

Cette commission de suivi démontre bien que l’essentiel du travail syndical commence après la signature d’un accord. Le respect d’un accord exige de la part des syndicats signataires un investissement et une vigilance accrue ! mais gageons qu’il est plus ambitieux pour un syndicat d’arracher un accord, de le porter et de l’assumer plutà´t que de se complaire dans une agitation stérile !
Quand à ceux qui ne l’on pas signé par idéologie, par manque de maîtrise des aspects techniques, ils n’ont tout de même pas osé le dénoncer, ce qui est un gage de bon sens !

Aux agents, la CFDT rappelle qu’elle organise chaque mois des HMI, auxquelles ils sont conviés pour échanger, prendre connaissance des dossiers d’actualitésà¢â‚¬Â¦..et proposer des idées ! Votre participation fait de vous des acteurs à part entière ! ne vous laissez pas confisquer la parole !! !


Documents joints

Tract complet en PDF
Tract complet en PDF

Brèves

5 mai 2015 - Brochure d’accueil aux nouveaux salariés de La Poste

Vous venez d’arriver à La Poste, vous souhaitez des informations sur les contrats de (...)

12 mars 2015 - Accord Salarial 2015

Accord salarial 2015 Accord Cadre QVT 2013
Pour mémoire : Dispositions salariales pour 2014 (...)