Désimbriquer, Séparer, Ventiler... Pourquoi pas, mais pas à n’importe quel prix !

mardi 15 mai 2007
popularité : 3%

Le projet de la direction visant à séparer les activités de la future PPDC de Bonvin et de la PIC de Wissous laisse planer pas mal d’interrogations ! Moderniser l’appareil de production de La Poste ne doit pas se faire sans concertation préalable et surtout pas sur le dos des seuls agents ! le planning de négociation que veut imposer la direction relève aujourd’hui plus d’une marche forcée que du dialogue social. La CFDT récuse cette méthode qui ne sert que les intérêts des lignes syndicales radicalesà¢â‚¬Â¦.Adapter l’outil aux exigences futures de la nouvelle PPDC doit pouvoir se faire dans la sérénité. Les changements envisagés doivent à¢â‚¬Ëœraison gardée’ ! Faire le pari de l’intelligence, voilà le seul changement à opérerà¢â‚¬Â¦

Le constat de la direction

Sans surprise, le premier point relevé par la direction laisse apparaître une inadaptation des régimes de travail à l’activité de la future PPDC. La courbe d’alimentation de la NEC, la dispersion des chantiers, la ventilation des contenants sur le quaià¢â‚¬Â¦.. et les heures de pause sont dans le collimateur ! Ce constat faisant peu de cas des agentsà¢â‚¬Â¦ !
Pas de quoi fouetter un chat ! mais ce chiffon rouge peut apparaître comme une provocation que certains (qui aiment le rouge ! ) ne laisserons pas passerà¢â‚¬Â¦Evitons cela, la communication doit servir à cela !

Actions à mettre en place ?

La direction a remis aux organisations syndicales un dossier sur ce projet accompagné des préconisations envisagées en matière RH et d’organisation.
« on réorganise, on modifie le fonctionnement, on renforce, on met en placeà¢â‚¬Â¦. » Tout un vocabulaire tourné vers des objectifs de production. Ici aussi et sans réelle surpriseà¢â‚¬Â¦.il n’est fait mention d’actions en direction des agents !

La CFDT rappelle qu’aucune organisation ne peut se développer sereinement et de manière pérenne en écartant les salariés. ..On ne bâtit pas une organisation autour des seuls objectifs de production mais bel et bien avec les hommes qui la constitue !

Conclusion :


Ne confondons pas vitesse et précipitation ! la désimbrication se fera, parce que la PIC de Wissous existera et que les activités de l’actuel CTC seront réduites. Veillons à procéder sur ce dossier avec cohérence, mesure, pour éviter les écueils liés aux désenchantements. Déjà des services du CTC ont fait des efforts d’adaptation, efforts par ailleurs peu reconnus ! et pourtant, ce n’est certainement pas le fruit du hasard, ni celui de ses prétendus réalisateursà¢â‚¬Â¦ !

Des accords ont été signés ! des étapes ont été franchiesà¢â‚¬Â¦.la CFDT a remis au cà…“ur des négociations la nécessité de faire vivre le dialogue social qui nà¢â‚¬Ëœexistait pas ou plus sur Bonvin. Ne gâchons pas ce travail réalisé sous prétexte que les objectifs, les enjeux sont supérieurs à la force du dialogue social. Bonvin n’a définitivement plus besoin de conflits mais de sérénité et de véritéà¢â‚¬Â¦


Documents joints

Tract complet en PDF
Tract complet en PDF

Brèves

5 mai 2015 - Brochure d’accueil aux nouveaux salariés de La Poste

Vous venez d’arriver à La Poste, vous souhaitez des informations sur les contrats de (...)

12 mars 2015 - Accord Salarial 2015

Accord salarial 2015 Accord Cadre QVT 2013
Pour mémoire : Dispositions salariales pour 2014 (...)