Avenir du Grand Public : Le réseau au bord du gouffre

vendredi 22 juin 2007
popularité : 1%

La quatrième réforme du réseau grand public en six ans a tout d’une lame de fond. Sera-t-elle un tsunami postal ? Elle cache au moins une refonte totale de l’existant, sur la base :
- d’un niveau « corporate » territorial chargé des relations avec les élus locaux ;
- d’un nouvel échelon territorial (sans doute à l’image des DOTC) ;
- d’une nouvelle direction nationale regroupant l’ensemble des agents dédiés à la vente.

Cette nouvelle orientation stratégique porte en elle des risques commerciaux et pour la Banque Postale et pour le réseau grand public.
Car, si la Banque Postale parle d’une progression du Produit Net Bancaire de 4,6% en 2006 c’est bien grâce au travail quotidien des managers de proximité, de leurs conseillers financiers et des guichetiers. La clé de la réussite repose bien sur le management au quotidien et au plus près de la force de vente.

Une coupure entre guichetiers et conseillers financiers, l’éloignement du management commercial des COFI contribuerait à mettre en danger le fonds de commerce de la Banque. Car s’il n’existe pas de banque sans force de vente, difficile de concevoir une banque de réseau sans guichets bancaires.
Dès lors, si l’on ne prend pas en compte tous les éléments constitutifs d’une telle banque, c’est qu’on ne dit pas tout des raisons qui fondent le projet et que l’on pourrait avoir en tête d’autres évolutions à moyen terme ?

Une refonte de grande ampleur de l’organisation Grand Public
accompagnerait la réduction d’activité due au rattachement des COFI à la Banque Postale. Avec à la clé, une diminution drastique du nombre des « Terrain », une reconfiguration des groupements, la fin des directions départementales, une réduction des PASL sur fond de productivité dont les premières conséquences seraient la baisse des effectifs, l’augmentation des transformation de bureaux en APC, la fermeture de bureaux ou de guichets, l’éloignement du managementà¢â‚¬Â¦
Sans oublier également le risque de déstabiliser en profondeur le management territorial des DET qui ont beaucoup donné pour vendre, aider à vendre, piloter, manager, gérer au mieux l’optimisation de leurs organisations.

Sans oublier enfin un enjeu majeur : l’emploi de milliers de postiers mais aussi la conception d’une Poste au service du public telle que nous la connaissons.
Pour l’instant, La Poste est au bord du gouffre, se risquera-t-elle à faire un pas de plus en avant !


Brèves

5 mai 2015 - Brochure d’accueil aux nouveaux salariés de La Poste

[Vous venez d’arriver à La Poste, vous souhaitez des informations sur les contrats de (...)

12 mars 2015 - Accord Salarial 2015

Accord salarial 2015 Accord Cadre QVT 2013
Pour mémoire : Dispositions salariales pour 2014 (...)