RPDC L’Hay et Fresnes : Pénibilité assurée

lundi 17 décembre 2007
popularité : 5%

La CFDT ainsi que les syndicat SUD et CGT ont été reçus par la DOTC pour une visite des futurs locaux du RPDC de l’Hay et de Fresnes. Cette délocalisation imposée aux facteurs devait être une réussite en terme de conditions de travail évitant les erreurs commises à la création de Bry-Villiers.

De futures conditions de travail décevantes

Pour autant, la CFDT avait multiplié ses interventions à tous niveaux pour alerter La Poste des risques et obtenir des améliorations dans tous les domaines. L’engagement premier de cette délocalisation devait être la réduction du nombre de « points noirs » dans le 94. C’est sà »rement loupé, la Direction vient de créer un nouveau centre où les conditions de travail seront dégradées et le risque surexposé.
Avec des parcours Haut le pied qui peuvent atteindre 45 minutes pour les tournées les plus éloignées, la quasi-totalité sont tout autant augmentée.

Le Vélo électrique peut permettre de réduire la pénibilité sur les Hauts le pied

La Poste communique de plus en plus via ses journaux internes de nouveaux matériels conçus pour réduire la pénibilité. Le vélo électrique a été présenté comme l’outil de référence permettant de maintenir un agent avec des inaptitudes légères à la distribution mais aussi pour réduire fortement ce risque.
Malheureusement, il semblerait qu’il soit plus difficile d’obtenir un vélo électrique qu’un casier CHM. Dans un contexte où les travaux extérieurs sont toujours plus longs, La Poste prend le risque de résultats catastrophique en terme d’accident de travail, d’inaptitude et de maladie. La CFDT, au CHS CT a rappelé son engagement permanent au coté des facteurs pour obtenir des conditions de travail bien meilleures que celles en prévision.

Des nouveaux matériels

Même si nous ne remettons pas en cause les efforts en terme de dotations de matériels dans l’établissement qui permettront de réduire certaines formes de pénibilité, cela reste insuffisant au vu de l’absence d’insonorisation de la machine TTF (TG4), du manque d’espace entre les différents casiers de tri, d’absence d’isolation thermique au plafondà¢â‚¬Â¦

La CFDT maintient ses exigences de travaux et d’achats supplémentaires
afin de garantir aux personnels de L’hay les roses et de Fresnes des conditions de vie au travail conforme aux différentes communications du Président de la Poste.

En compensation, une prime de 150 euros sera versée à tous les agents ; la CFDT a obtenu l’application des fourchettes hautes pour les agents concernés par l’indemnité géographique (éloignement d’au moins 10 mn). 2 heures minimum seront attribuées aux agents effectuant l’étiquetage et la préparation des nouveaux casiers. C’est acquis mais cela reste insuffisant !!

La CFDT dénonce une fois de plus tous les projets de regroupements, dévastateurs pour l’emploi et les conditions de travail. En retenant la date du 18 décembre pour imposer la délocalisation, la DOTC ne pouvait s’y prendre plus mal pour réussir son projet.


Documents joints

tract complet en pdf
tract complet en pdf

Brèves

5 mai 2015 - Brochure d’accueil aux nouveaux salariés de La Poste

[Vous venez d’arriver à La Poste, vous souhaitez des informations sur les contrats de (...)

12 mars 2015 - Accord Salarial 2015

Accord salarial 2015 Accord Cadre QVT 2013
Pour mémoire : Dispositions salariales pour 2014 (...)