L’après conflit !!!

mercredi 28 mai 2008
popularité : 3%

Vendredi 23 mai, l’ensemble des organisations était reçu en plénière pour une première prise de contact avec le nouveau chef de centre par intérim. L’objectif de cette rencontre étant de faire le lien entre ce qui a été acté lors du conflit et sa mise en à…“uvre. Les points traités :

Jours de grève

Les organisations syndicales sont revenues sur la neutralisation du samedi pour les grévistes normalement appelés à travailler ce jour là .
La Direction locale accepte de ne pas retirer un jour de grève mais de décompter un RC ou un CA. Et afin que cette journée ne coà »te rien à l’agent gréviste, de créditer l’équivalent de la vacation du samedi en heures de RC.
Les jours de grève seront bien étalés sur 2 mois à raison de deux jours de décomptés sur le salaire de juin et deux jours sur le salaire de juillet.

Ecoulement des restes

Les restes ont été chiffrés :

- 500 000 objets ordinaires
- 10 000 lettres recommandés.

La Direction locale, consciente que l’écoulement des restes engendre des dépassements d’horaires, s’engage à les payer en heures supplémentaires. La liste des bénéficiaires sera dressée par les services RH à partir des heures de rentrée enregistrées quotidiennement.
Au regard du surcroît de travail pour écouler les restes le plus rapidement possible, l’ensemble des organisations syndicales a demandé que soit octroyée, à l’ensemble des agents, une compensation sous forme de deux RC.
La Direction locale nous a accordé un jour mais doit voir avec la DOTC Nord pour monter à deux jours. La réponse devrait nous parvenir en début de semaine.

Emplois

Les organisations syndicales sont intervenues sur l’urgence de combler les dix sept emplois obtenus lors du conflit.
Les services RH sont en cours de recrutement. Les pistes s’orienteraient vers des réintégrations après retour de congés sans traitement, des basculements de CDD en CDI, des intégrations en CDI de contrat de professionnalisation, ectà¢â‚¬Â¦ Le problème est qu’une grande partie des recrutements sont soumis à la réussite des tests de sélection et de l’obtention du permis de conduire, ce qui repousse l’échéance pour certains à mi juillet.
La CFDT a demandé qu’en attendant, la Direction locale fasse appel à de la force variable de travail (CDD), le but étant d’alléger la situation du bureau dans les plus brefs délais !!!

Comblement des postes vacants

Deux postes de facteur d’équipe et quatre postes de facteur qualité ne sont toujours pas comblés. Actuellement ces positions de travail sont couvertes par des agents en surnombre.
Une nouvelle session de RAP devrait s’ouvrir à la rentrée septembre.

Gestion de l’inaptitude

La CFDT est revenue sur le nombre de tournée allégée (2) qui pour nous est nettement insuffisant. S’il est vrai que lors du conflit du mois de janvier, quatre postes avaient été budgétisés, seules 2 tournées ont été identifiées comme telles.

Aujourd’hui, La Poste doit mettre en place une organisation à Paris 08 PDC permettant de conserver sur le bureau les agents à aptitudes réduites. Elle doit donc identifier les deux autres tournées allégées. Il va falloir que la DOTC Nord arrête de gérer l’inaptitude en pensant systématiquement à reclasser les agents sur la PIC de Paris Nord Gonesse. Celle-ci, de par son organisation, a d’ailleurs beaucoup de mal à prendre réellement en charge les agents inaptes. Le rapport de l’agence régionale d’amélioration des conditions de travail (ARACT) stipule : « En interne à la PIC, les postes susceptibles d’accueillir des agents présentant des restrictions importantes, sont très peu nombreux ».

Poids des charges

La CFDT a demandé que la Direction locale lance sur une étude sur le poids des charges tant à la piétonne qu’aux voitures. Nous avons également demandé qu’on regarde le poids des sacoches de recommandés.
La Direction locale de Paris 08 PDC doit s’engager dans une véritable recherche de réduction de la pénibilité et par voie de conséquence d’usure physique.

En conclusion

La Direction par intérim est plus ouverte au dialogue que son prédécesseur, mais il était difficile de faire pire !!! Elle accepte l’idée de revoir sur le fond l’organisation mis en place le 21 avril, mais dit pouvoir le faire qu’à partir de mi juin. L’urgence étant, pour elle, de remettre le bureau au pair.
Pour la CFDT, tout n’est pas réglé, loin de là . Nous devons être très vigilants sur les étapes à venir, notamment le comblement des emplois et leurs utilisations.


Brèves

5 mai 2015 - Brochure d’accueil aux nouveaux salariés de La Poste

Vous venez d’arriver à La Poste, vous souhaitez des informations sur les contrats de (...)

12 mars 2015 - Accord Salarial 2015

Accord salarial 2015 Accord Cadre QVT 2013
Pour mémoire : Dispositions salariales pour 2014 (...)