Repos tombant un jour férié, promotions, métiers en PIC à¢â‚¬Â¦

jeudi 26 juin 2008
popularité : 6%

Mercredi 18 juin, les organisations syndicales étaient reçues en plénière pour débattre avec la Direction locale, de la compensation des repos tombant un jour férié, de la promotion et des métiers en PIC.

Compensation des repos tombant un jour férié

Vous le savez, sur la PIC, les repos tombant un jour férié ne sont, actuellement pas compensés. La raison : le mode de calcul des droits à congés est en jours ouvrés (5 fois la durée hebdomadaire de travail). Dans Géode, pour que les repos soient compensés, il faut que le mode de calcul soit en jours ouvrables (5 fois la durée hebdomadaire de jours d’ouverture de la PIC soit 5 x 6 jours = 30 jours).

Lorsque l’on est sur une base en jours ouvrés, lorsqu’on pose des congés, on ne pose que les jours où on devait réellement travailler.
Lorsqu’on est en jours ouvrables, on pose aussi les jours non travaillés, notamment lorsqu’on demande une semaine entière.

Exemple :

- Je travaille toutes les semaines du mardi au samedi

  • En jours ouvrés, J’ai 25 jours de congés pour l’année. Si je veux ma semaine de congés, je ne dois poser que 5 jours (mardi au samedi).
  • En jours ouvrables, j’ai 30 jours de congés sur l’année. Si je veux ma semaine de congés, je dois poser 6 jours (du mardi au lundi). La différence avec l’exemple précédent : je dois aussi poser le lundi alors que je ne travaille pas !!!
    - Je travaille en 2 nuits sur 3. La semaine dernière j’ai travaillé dimanche, lundi et mercredi, jeudi. Derrière j’étais en repos du vendredi au lundi soir inclus.
  • En jours ouvrés, j’ai 19 jours de CA. Si j’avais posé la semaine dernière en CA, je n’aurais eu que 4 nuits réellement travaillées de décomptées(dimanche, lundi, mercredi, jeudi).
  • En jours ouvrables, j’ai 30 jours de CA. Si j’avais posé la semaine dernière en CA, j’aurais eu 8 nuits de décomptées (dimanche, lundi, mardi, mercredi, jeudi, vendredi, dimanche et lundi)

Pour la Direction locale et la DOTC, pour pouvoir compenser les repos tombant un jour férié, il faut impérativement appliquer les textes. A savoir, basculer à une gestion des congés en jours ouvrables, comme sur la plupart des centres de la DOTC Nord.

Pour la CFDT : le système est complexe et ne peut être mis en application en nuit puisqu’il défavorisera les agents (Même en cas d’augmentation du nombre de CA pour l’année, comme le demande certaines organisations syndicales). Pour l’application en jour, une étude sur chaque régime de travail doit être effectuée permettant de voir quel est le système le plus avantageux pour les agents.

Promotions

Pour la CFDT : L’accord promotion avait pour but d’offrir à tous les postiers, qu’ils soient fonctionnaires ou contractuels, des parcours professionnels comparables. Le postier qui aspirait à une promotion, formalisait son projet professionnel. Il était auto-évalué à partir des référentiels de compétences. Avec son manager, ses compétences acquises devaient être identifiées ainsi que celles restant à développer.

Qu’il s’agisse de RAP, RPP ou REP, il n’a jamais été dit dans l’accord qu’il y avait obligation de faire fonction pour pouvoir évoluer. Or, aujourd’hui sur la PIC, à chaque ouverture de promotion, les faisant fonction sont promus en priorité. Pire, on refuse de remettre un dossier d’inscription à un agent sous prétexte qu’il n’a jamais fait fonction et qu’il n’aura donc aucune chance d’être validé.

Pour la CFDT, c’était inacceptable ! C’est en ce cens que nous sommes intervenus lors de la plénière. Nous avons remis la pétition sur l’arrêt des faisant fonction qui a regroupé 236 signatures. Nous avons précisé que nous n’avions rien contre les personnes qui font fonction et qui pour la CFDT, peuvent postuler comme leurs collègues aux promotions. En revanche, nous avons demandé que les règles de l’accord soient appliquées en toute équité !!!
La Direction locale semblait découvrir à quels points les dérives étaient présentes sur la PIC (Pourtant, ça ne date pas d’hier). Elle s’est engagée à veiller désormais à ce que les règles soient scrupuleusement appliquées. Les différents managers vont être tous formés aux différentes règles d’ application de l’accord.
La CFDT demande à voir et restera très vigilante afin que le naturel de certains ne revienne pas au galop !!!

Métiers en PIC

Vous le savez, prochainement va s’ouvrir le dossier « revalorisation des métiers en PIC ». Ce dossier directement lié au dossier « promotion » modifiera la structure fonctionnelle de l’établissement. En clair, le nombre d’agent en I.2 diminuera au profit de I.3, II.1, etcà¢â‚¬Â¦

Structure actuelle
I . 2 428 169
I . 3 116 265 149
Classe 1 544 434
II . 1 145 178 33
II . 2 31 68 37
II . 3 2 25 23
Classe 2 178 272
Encadrement 73 90 17
TOTAL 795 795 259

Pour la CFDT : Ce dossier comme vous pouvez le voir est directement lié au dossier promotion. Il est donc primordial de changer les modes de pratiques sur la PIC si on veut pouvoir l’aborder sereinement. C’est d’ailleurs l’objet de notre intervention préalable lors de la plénière. Mais pour la CFDT, le dossier doit permettre également l’identification et la revalorisation (en II.1) de métier tel que celui de préparateur de commande, qui actuellement n’est pas pris en compte dans le référentiel national.
La poly-activité doit être conservée sous forme de ½ vacation. Au-delà , elle doit être reconnue comme telle !!!

En conclusion :

des dossiers importants ont été abordés à cette plénière et feront certainement l’objet (nous y veillerons) d’autres rencontres. Pour la CFDT, la promotion, la reconnaissance des métiers sont des dossiers qui nous tiennent particulièrement à cà…“ur et sur lesquels nous serons plus que vigilants notamment aux regard des nombreuses dérives rencontrées jusqu’ici !!!


Documents joints

Tract complet en PDF
Tract complet en PDF

Brèves

5 mai 2015 - Brochure d’accueil aux nouveaux salariés de La Poste

Vous venez d’arriver à La Poste, vous souhaitez des informations sur les contrats de (...)

12 mars 2015 - Accord Salarial 2015

Accord salarial 2015 Accord Cadre QVT 2013
Pour mémoire : Dispositions salariales pour 2014 (...)