A.I : Attention danger !!!

mardi 2 septembre 2008
popularité : 6%

Vendredi 29 aoà »t, la Direction locale de Paris Nord Gonesse recevait, à leur demande, l’ensemble des organisations syndicales. Le but de cette rencontre : avoir quelques explications quant à la recrudescence des dossiers contractuels passés en discipline ces deux derniers mois.

Ce sont plus d’une dizaine de dossiers d’agents contractuels qui ont fait l’objet de demandes de réunions de CCP. Le motif le plus souvent énoncé : récidives en matière d’absences irrégulières. Les demandes de sanctions ont été variables suivant l’importance de la récidive et sont allées de la mise à pied au licenciement pour faute.

La CFDT, comme la plupart des organisations syndicales a rappelé que cette situation était la conséquence d’une situation laxiste pendant de nombreuses années. En effet, certains encadrants, qui ne sont plus sur la PIC, régularisaient autrefois une AI par le retrait d’un jour de congé sans jamais vraiment expliquer l’enjeu et les risques encourus lorsqu’on est en absence irrégulière. Aujourd’hui que le principe a changé, on peut le constater, lorsqu’on accompagne des agents aux entretiens préalables, la plupart ne comprennent pas vraiment ce qui leur arrive et ne mesurent pas les conséquences d’une telle procédure.

Pour la Direction locale, le principe est clair. Les agents comme les encadrants ont des droits mais aussi des devoirs. Dans les deux cas, le Directeur d’établissement s’engage à veiller à ce qu’ils soient respectés scrupuleusement. Pour cela, il accepte que toute demande d’explication mise à un agent fasse l’objet d’un temps de réflexion pour la réponse. Il accepte également qu’une communication soit faite à l’ensemble du personnel expliquant les échelles de sanctions et leurs conséquences. Mais il rappelle que la procédure en matière d’absence irrégulière n’est pas nouvelle et n’est pas sur la PIC Paris Nord une politique qui date de deux mois. En 2006 : 15 agents ont été licenciés, 24 en 2007 et 17 en 2008. Les motifs sont le vol, l’abandon de poste et les absences irrégulières.

Pour la CFDT : Nous ressentons souvent de la colère lorsque nous sommes contactés par un de vos collègues convoqué à un entretien préalable pour absence irrégulière. Pourquoi de la colère, nous direz-vous ? C’est votre boulot de le défendre !!! De la colère parce qu’il est souvent déjà trop tard. Une défense est amoindrie dès lors qu’il s’agisse d’absence irrégulière. La Poste est en position de force en s’appuyant sur les textes : « toute absence doit être justifiée » et les organisations syndicales qui siègent à ces commissions( SUD, CGT pour les agents contractuels de niveau 1) ont bien du mal à éviter le licenciement lorsque celui-ci a été demandé.
Alors Toute organisation syndicale doit être claire dans son discours en matière d’absences irrégulières.

Si nous voulons vous protéger, nous devons le dire :

ABSENCES IRREGULIERES = ATTENTION DANGER !!!


Brèves

5 mai 2015 - Brochure d’accueil aux nouveaux salariés de La Poste

Vous venez d’arriver à La Poste, vous souhaitez des informations sur les contrats de (...)

12 mars 2015 - Accord Salarial 2015

Accord salarial 2015 Accord Cadre QVT 2013
Pour mémoire : Dispositions salariales pour 2014 (...)