CIGAP : Tour d’horizon

mercredi 21 février 2007
popularité : 4%

A sa demande la CFDT a été reçue le 31 janvier 2007 par la DORH pour une audience bilan sur l’activité des CIGAP

Bruits et chuchotements

Les rumeurs de la fin d’année 2006 d’un rattachement prévisible des différents CIGAP spécialisés à l’intérieur des Métiers, c’est-à dire une métiérisation totale étaient fondées.
L’insistance des Métiers à métiériser totalement la DORH à l’image de PFT ne se traduira pas en acte en 2007. La DORH reste organisée au niveau national pour mieux gérer les compétences et assurer une fiabilité des informations.

Le rattachement aux directions de Métiers n’est plus envisagé.
Pour la CFDT, c’est une bonne nouvelle et un gage de cohésion pour l’ensemble des postiers en terme de gestion RH, de cohérence des
fonctions et des rémunérations.

L’Emploi sous pression

La DORH affiche un dépassement de son objectif emploi 2006 de 40 EUTC , pour un total de 1410 EUTC..
Cette « grande largesse » a été tolérée pour ne pas déstabiliser l’activité dans le cadre des réorganisations internes (passage en métiers) et du suivi de la subrogation. Pour rééquilibrer les distorsions d’emplois (surnombres sur Orléans et Dijon) et les postes vacants sur plusieurs autres CIGAP, la DORH va procéder à des opérations de mutualisation de tâches (ex : validations, affiliations) lorsque leur gestion est indépendante.
La DORH fait également appel à des intérimaires, formés à l’application Access RH, à partir d’un mois d’absence.
Confrontés aux diverses restructurations, les CIGAP, comme toutes les activités transverses, doivent prendre en compte l’ensemble des réorganisations de La Poste

Les évolutions de l’entreprise et celles à l’intérieur des Métiers telles :

- La mobilité des agents (RDM, TERRAIN)
- Les choix stratégiques de La Poste (passage en métiers)
- La mutualisation de services (PASL, UGRH etc.)
- La politique de l’emploi (déprécarisation) et le choix du
temps plein
- Le départ de la gestion des Prestations Familiales vers la
CAF,

ont un impact direct sur la gestion de l’activité et donc de l’emploi dans les CIGAP

Et pourtant la CFDT fait état de situations locales difficiles suite à des départs d’agents non remplacés (Poitiers, Lyon,Bordeaux, Limoges, etc.)
La CFDT, soucieuse de la qualité de l’emploi et de sa proximité dans le cadre de l’aménagement du territoire, revendique un maintien du nombre actuel des CIGAP.
La CFDT considère que l’appel aux intérimairesne doit pas être une pratique qui se généralise. Cela pose la question de l’emploi précaire, de la formation continue des agents dans les CIGAP et également celle de fonctions plus classifiéespour la gestion des domaines RH.

L’EMPLOI 2007

sera sous l’ère de la productivité ! La DORH indique qu’elle a du rattrapage à faire.
Seul le mécanisme interministériel sur l’information liée à la réforme des retraites pourrait être un élément de pondération.
Les chiffres ne sont pas encore connus mais la conjoncture ne plaide pas en faveur de nouveaux recrutements : baisse des contrats CDD, SIGP.
La fiabilité et l’efficacité de SIGP sont encore loin d’être reconnues par les agents.
La CFDT alerte la DORH. Les agents se sentent dépossédés de leurs compétences sur la paie.

PROMOTIONS

Pour la DORH, seuls quelques agents seraient encore en II1 pour des raisons de situation personnelles (dispo, congé parental etc.).
Elle considère que le pyramidage théorique est respecté dans la filière.
La CFDT pointe le problème de la fuite des compétences vers des services RH offrant des postes en II3.
Globalement, la DORH ne fait pas le même constat mais accepte d’envisager une possibilité d’évolution vers des postes en II3 ayant des
compétences de formation.
La CFDT revendique une poursuite de la revalorisation des métiers avec plus d’experts RH sur la classe III (III.1, III.2, III.3) et IV pour plus de
débouchés et de meilleures carrières dans métiers RH.

CONVENTIONS : AVEC LES METIERS

Elles ont été signées au niveau national. Localement elles ont la même base avec quelques ajouts (530 travaux spécifiques ont été recensés).
La description des tâches de chaque service RH (UGRH, PASL etc.) y est annotée. Le SFN a des obligations et un suivi sur les entrées et les sorties
des dossiers.
La CFDT est intervenue pour une meilleure implication des différents services dans la chaîne du traitement des dossiers.

FACTURATION INTER-METIER

Mise en place depuis 2006, elle fonctionne sur une échelle de 1 à 10 (de 30à¢â€šÂ¬ à 300à¢â€šÂ¬). Les Métiers seront facturés à la fin du 1er trimestre 2007.
Elle a déterminé l’évaluation du coà »t global des CIGAP soit 143 millions à¢â€šÂ¬.
La DORH n’émet aucune inquiétude sur l’avenir de la gestion de ses services à l’intérieur du Groupe et envisage plutà´t un élargissement de ses compétences.
La CFDT pose le problème de la mise en concurrence avec à l’arrivée le risque d’externalisation. La DORH facturera les activités non contenues dans les conventions inter Métier.

En terme de développement d’activités des CIGAP, la DORH envisage qu’il soit pour les Métiers des référents et des supports de formation pour les Métiers où il y a perte ou besoin de consolidation du savoir faire.
La CFDT y est favorable car cela permet de créer des postes plus classifiés et ainsi de dégager des perspectives promotionnelles.

En conclusion la CFDT a vu une DORH qui développe :

- Un discours qui se veut rassurant sur son organisation,
- Une volonté d’améliorer les outils (SIGP),
- Un souci de gestion purement comptable de « l’entreprise » CIGAP,
- Une vision très globale de la gestion des emplois et des compétences bien éloignée des difficultés locales de comblement des postes et de déséquilibres de compétences.

La CFDT revendique de nouvelles fonctions d’experts du II3 au groupe A !


Brèves

5 mai 2015 - Brochure d’accueil aux nouveaux salariés de La Poste

Vous venez d’arriver à La Poste, vous souhaitez des informations sur les contrats de (...)

12 mars 2015 - Accord Salarial 2015

Accord salarial 2015 Accord Cadre QVT 2013
Pour mémoire : Dispositions salariales pour 2014 (...)